Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi

11 mars 2006

Prénoms hébraïques

source Une des plus grandes joies liées à la naissance est, pour les parents, le choix du prénom du nouveau-né. Dans ce choix entrent en jeu des facteurs familiaux, idéologiques, affectifs, poétiques et sociologiques. Le prénom appelé chèm ha-pérati (nom propre) ou chèm ha-ârissa (nom de berceau) constitue un élément inséparable de l'individu, caractérisant tout particulièrement sa personne. Il s'agit d'une extériorisation de sa nature transcendante, il est le reflet phonétique de l'âme de l'individu, la marque d'une... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2006

L'attente (Esther)

Nous avons tendance à nous imaginer qu’Esther était dotée naturellement de la conscience de Mère Térésa et du courage de Jeanne d’Arc. Et pourtant de même que nul ne naît rempli de préjugés, personne ne naît courageux. Esther n’est pas venue au monde avec une conscience sensible et un cœur courageux, mais elle l’a appris de son cousin Mardochée, qui est devenu son père adoptif. Il savait jusqu’à quel point il pouvait la mettre au défi et, effectivement, elle a relevé le gant et a dit: «Je vais faire exactement ce que tu m’as... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2006

Mieux connaître la fête de Pourim, la Fête des sorts (fête juive)

Cette année le 14 mars 2006 Pourim commémore la délivrance des juifs de Perse au temps d'Esther."Pourim" signifie en perse "sorts". Cela en souvenir du sort qu'Aman avait consulté pour fixer la date d'extermination des Juifs. *Bas les masques! Tout a commencé « Pourim » étant le nom de la fête de notre délivrance du cruel Haman, il a été également donné à d'autres délivrances miraculeuses dont bénéficièrent, à des époques et en des lieux différents, certaines communautés, ou même seulement des... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2006

Fêtes musulmanes

L’ère musulmane commence en l’an 622 après J.C., au lendemain de l’émigration du prophète Mohammed de la Mecque vers Médine, fuyant ainsi la persécution des païens. L’Hégire, en arabe vient du mot « hijrah » qui signifie émigration, a donné son nom au calendrier musulman (calendrier Hégirien). Un mois musulman correspond à un cycle lunaire de 29 ou 30 jours et commence au premier croissant de lune devenu le symbole de l’islam. Les noms des douze mois qui composent le calendrier sont les suivants : 1) Moharrem 30 jours 2) Safar... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2006

Parole de Prophète

Aie confiance en Dieu, mais attache d’abord ton chameau. C’est ton attachement aux objets qui te rend aveugle et sourd. La femme est la moitié jumelle de l’homme. Quiconque viole l’intimité d’autrui le corrompt. Il n’est pas pour un homme de trésor plus précieux qu’une épouse vertueuse. Pas de moines en islam. Les hommes "pieux" m’ont cassé les reins. Vous me demandez de maudire les incroyants. Je n’ai pas été envoyé pour maudire. Une heure d’enseignement vaut mieux qu’une nuit de prière. ... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2006

Ce qui t’advient

Par Abû Saïd Ibn Abil Khayr Ce que tu as en tête, abandonne-le,Ce que tu as en main, donne-le,Et ce qui t’advient, ne l’esquive pas.
Posté par KNTHMH à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2006

L'âne et son bât

« La parole du Coran est une mine pour les indigents Qui à défaut de voir l’âne, s’accrochent à son bât* Toi qui est voyant, cours après l’âne qui gambade déjà, Adorateur de bât, combien de temps perdras tu à coudre des ornements ? Garde l’âne en vue, et ne te soucie pas du bât Le pain ne manquera pas tant que tu as de la vie Boutique, richesse et réputation couvrent le dos de l’âne La perle de ta vie offre matière à mille façonnages Monte l’âne à cru, si tu est doté d’intelligence N’est-ce pas le prophète qui montait un... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2006

La croyance

— Cheikh, pourquoi dit-on de nous que nous sommes des croyants ? — Parce que les autres n’ont pas d’autre mot pour représenter ce que nous sommes. Avoir la foi n’est pas forcément « croire », en tous cas pas à leur sens. — Mais alors, quelle est la différence ? — Les non croyants ne font pas la différence. Pour eux, on croit comme on pense, c’est-à-dire qu’ils croient qu’on décide de croire, ils croient que croire est un choix appartenant au libre artitre, à une décision de la raison. Mais cela est leur croyance. — Eux aussi croient ?... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2006

Coquilles vides

Un soufi se promenait sur la plage avec un de ses disciples, fraîchement arrivé de la ville. Ce dernier lui dit : — Sheikh, vois-tu, j’ai fait le tour des livres et de la connaissance. J’ai beaucoup travaillé les problèmes de la science religieuse et des mathématiques, j’ai creusé pour en trouver les fondements. Et là, je n’ai trouvé que de la poussière.Le Sheikh sourit. — Vois-tu ami, les connaissances des livres sont comme ces coquillages dans le sable de la plage : ce sont des coquilles vides. On trouve deux types de savants : ceux... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2006

Le soufisme est un hymne à la vie en groupe...

Entretien avec Faouzi Skalli, adepte de la Tariqa Boutchichia, anthropologue de formation. Auteur de nombreux ouvrages sur le soufisme et adepte fervent de la confrérie des Boutchchis, il rejette l’amalgame entre islamisme et soufisme, extrémisme et Islam. Faouzi Skalli • Maroc Hebdo International: Les événements tragiques de Casablanca ont amené de nombreux analystes à coller la même étiquette à tous les mouvements qui se réclament de l’islam. La confrérie Boutchichie a-t-elle échappé à la règle?- Faouzi Skalli: Il... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]