Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


04 mars 2006

La croyance

— Cheikh, pourquoi dit-on de nous que nous sommes des croyants ?
— Parce que les autres n’ont pas d’autre mot pour représenter ce que nous sommes. Avoir la foi n’est pas forcément « croire », en tous cas pas à leur sens.
— Mais alors, quelle est la différence ?
— Les non croyants ne font pas la différence. Pour eux, on croit comme on pense, c’est-à-dire qu’ils croient qu’on décide de croire, ils croient que croire est un choix appartenant au libre artitre, à une décision de la raison. Mais cela est leur croyance.
— Eux aussi croient ?
— Oui, ils vénèrent le dieu « raison » qui est en eux. C’est pourquoi ils se trompent si souvent. Un homme de foi sait car il sent Allah, ce qui ne l’empêche pas d’être raisonnable. Mais, il n’y a pas de décision de l’homme de foi. Ce dernier ne décide pas de croire. La croyance est une idée de non croyant. La croyance est un terme qui a un sens pour l’hypocrite et le mécréant, mais pas pour l’homme de foi.
— Mais, cheikh, pourquoi avons-nous la foi ?
— Parce qu’Allah nous a fait un présent, le plus précieux des présents. En retour, ce présent fait de nous les serviteurs d’Allah.
— Pourquoi les mots sont-ils si ambigus ?
— Pour nous protéger. Pour sceller un secret qui n’est pas accessible par les mots.

source

Posté à 06:48 - Petites réflexions - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire