Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


06 novembre 2006

Voilà un nouveau saint tout neuf! Mgr Rafaël Guizar Valencia, évêque mexicain

Canonisation de Mgr Rafaël Guizar Valencia, évêque mexicain (26 avril 1878-6 juin 1938)

(extraits de l'article)
Dimanche, 15 octobre 2006, le Saint-Père Benoît XVI a célébré l’Eucharistie sur le parvis de la Basilique Vaticane et a procédé à la canonisation de quatre bienheureux : parmi eux, Raphaël Guizar Valencia (1878-1938), évêque mexicain...
Benoît XVI déclarait dans son homélie :

"Chers frères et soeurs, rendons grâce au Seigneur pour le don de la sainteté qui resplendit dans l’Église avec une singulière beauté.

Jésus nous invite comme ces Saints aussi, à le suivre pour avoir en héritage la vie éternelle. Que leur témoignage exemplaire éclaire et encourage les jeunes spécialement, pour qu’ils se laissent conquérir par le Christ, de son regard plein d’amour.

Que Marie, Reine des Saints suscite au sein du peuple chrétien, des hommes et des femmes comme Saint Rafael Guizar y Valencia, Saint Filippo Smaldone, Sainte Rose Venerini et Sainte Théodore Guérin, prêts à tout abandonner pour le Royaume de Dieu, conclut Benoît XVI, disposés à faire propre la logique du don et du service, la seule qui sauve le monde. Amen !"

Extraits de sa biographie:

Rafaël Guizar est né au Mexique à Cotija de la Paz dans le Michoacán, le 26 avril 1878. Il était le septième d’une famille de onze enfants. Ses parents, Prudencio et Natividad, étaient des catholiques fervents.

Rafaël commença ses études au séminaire de Cotija en 1891. il dut les interrompre pour répondre au besoin de sa famille et se consacrer au domaine familial. Cet épisode a renforcé en lui son désir de devenir prêtre.
Au moment de la révolution mexicaine de 1910, il réussit à s’infiltrer comme aumônier dans l’armée de Zapata. Il aidait les blessés et, déguisé en vendeur de camelotes, au milieu des pluies de balles, il s’approchait de ceux qui agonisaient et leur offrait la réconciliation avec Dieu. Il offrait l’absolution sacramentelle et Jésus hostie qu’il cachait sur lui, car il risquait sa vie si sa nature de prêtre était découverte. Arrêté plusieurs fois, il échappa miraculeusement à deux condamnations à mort.
Il reçut à la Havane l’ordination épiscopale le 30 novembre 1919.
Face à la persécution religieuse, il dut quitter Xalapa et se rendre à Mexico avec ses séminaristes. Il exhortait les prêtres de Veracruz à poursuivre leur sacerdoce dans la clandestinité.

Mgr Guizar combattit toute sa vie pour la cause de la liberté religieuse, à une époque très troublée de l’histoire du Mexique, celle de la guerre de Cristeros. C’était un homme courageux. Il s’occupait de son séminaire comme de la prunelle de ses yeux, obéissant jusqu’à un degré héroïque et vivait dans un très grand esprit de pauvreté. A la fin de sa vie, après une longue et douloureuse maladie, il demanda qu’on l’étende sur le sol pour mourir dans une extrême pauvreté. Il décéda le 6 juin 1938, dans une petite maison de Mexico, loin de son diocèse.

Il fut béatifié le 29 janvier 1995, par Sa Sainteté Jean Paul II, dans la Basilique Saint Pierre, à Rome.

Souvenir:

Mgr Guizar était l’oncle du père Maciel, fondateur de La Légion du Christ et du mouvement Regnum Christi, par sa mère, Maura Degollado Guízar. Le père Maciel se rappelle de son oncle :

"Je me rappelle qu’il m’a invité parfois à l’accompagner dans Mexico. Il portait un accordéon dont il jouait très bien, mais je ne savais pas encore pourquoi il l’avait pris. Lorsque nous sommes arrivés à ce lieu très fréquenté, il a sorti son accordéon et il a commencé à chanter des chansons populaires... les gens se sont réunis en cercle autour de lui. Quand il y en eut un nombre suffisamment grand, il a laissé de côté son accordéon et a commencé à prêcher le Christ. Je ne sais pas si l’a fait pour me donner une leçon. Je crois que cela lui sortait naturellement de l’âme et l’on voyait qu’il jouissait vraiment quand il pouvait parler du Christ aux autres " ("Ma vie, c’est le Christ")

Saint Rafaël Guizar y Valencia est fêté le 6 juin.

l'intégrale de l'article source

Posté à 06:17 - Découverte christianisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire