Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


10 avril 2006

TRADITIONS DE PÂQUES

1. Le lundi de Pâques jour férié

Le lundi de Pâques est férié dans l'ensemble des pays d'Europe, mais pas en Russie. Actuellement, ce n'est plus pour un motif religieux. Le lundi de Pâques n'est pas une fête chrétienne. A l'origine, la fête de Pâques, célébrée depuis le 11eme siècle, se déroulait pendant toute la semaine qui suivait. De nos jours, seul le lundi de Pâques est resté férié.

Il y a des coutumes folkloriques. En Pologne, le Lundi de  Pâques  connu sous le nom de "smigus Dyngus" (Lundi mouillé),  les Polonais s'aspergent d'eau. L'eau est un symbole de la vie. Famille et amis se versent de l'eau les uns sur les autres.  Autrefois les hommes jetaient de l'eau sur les femmes; le mardi elles pouvaient prendre leur revanche. Ce jour la, les polonais aspergeaient aussi les champs d'eau bénite.

Aujourd'hui en Hongrie, les garçons aspergent les filles de parfum. Ceci porte chance. Les filles doivent récompenser les garçons en leur donnant soit de l'argent ou des oeufs de Pâques.

En Angleterre, la coutume pour les Lundi et Mardi de Pâques est appelé "lifting" ou "heaving". Les jeunes gens vont de maison en maison en transportant une chaise décorées de fleurs. Quand une fille s'assoie sur la chaise, ils la soulèvent dans les airs trois fois. Être soulevée de la sorte, devrait porter chance à la jeune fille. Elle remercie le garçon en lui remettant de l'argent ou en l'embrassant. le lendemain, c'est au tour des filles de soulever les garçons dans la chaise.

2. Les oeufs de Pâques décorés

La tradition d'offrir des oeufs décorés est bien antérieure au christianisme.  L'œuf est symbole de vie et de renouveau; c'est l'image d'une vie nouvelle. Il était tout désigné pour devenir un symbole de Pâques et exprimer le renouveau inauguré par la résurrection.

Comme il était interdit de manger des oeufs pendant le carême, on se trouvait à Pâques devant une grande quantité d'œufs. Alors a partir du moyen-âge on a pris l'habitude de s'offrir des oeufs décorés. L'œuf de Pâques a donné naissance à beaucoup de coutumes très diverses selon les pays. Les Églises Orthodoxes Russe, Grecque, Roumaine connaissent une tradition qui remonte au Haut moyen age, d'une bénédiction et d'une distribution d'œufs teints au début ou à la fin de la grande célébration pascale. En occident, la tradition chrétienne remonte au 12-13eme siècle.

En Pologne, comme en Russie, la tradition la plus typique est la peinture et la décoration de l'œuf de Pâques. En Norvège et en Pologne, il y a des petits combats d'œufs. En Allemagne, on accroche des oeufs décorés à la main à des petits branchages. En Pologne et en Italie, on décore la table avec des oeufs pour le repas de Pâques. En Russie, on porte des oeufs au cimetière sur les tombes de la famille.

On a actuellement un peu oublié le symbolisme chrétien des oeufs de Pâques : la vie nouvelle de la résurrection.

3. L'œuf précieux

Le roi Louis XIV, distribuait en personne des oeufs peints à la feuille d'or à ses courtisans

A la cour des rois d'Angleterre et des rois de France on offrait des oeufs magnifiques. La surprise contenue dans l'oeuf est une tradition qui remonte au XVIème siècle, et certaines sont même passées à l'histoire tant elles étaient exceptionnelles : c'est le cas de la statuette de Cupidon renfermée dans un énorme oeuf de Pâques offert par Louis XV à Madame du Barry.

Carl Fabergé est le créateur d'oeuf précieux des Tzars Tout l'histoire débuta en 1884 alors que Fabergé fabriqua un oeuf de Pâques commandé par le Tzar Alexandre III pour son épouse bien-aimée, la tzarine Maria. Fabergé s'inspirait de l'art byzantin.

4.  Les oeufs de Pâques en chocolat

Ce n'est qu'au XVIIIe siècle, en France, qu'on décide de vider un oeuf frais et de le remplir de chocolat. Puis, on a fait des oeufs en chocolat. On les cache dans le jardin et les enfants doivent les trouver.

Dans les pays catholiques, ce sont les cloches de Pâques qui les ramènent de Rome. Dans les pays germaniques, c'est le lièvre ou le lapin qui les dépose dans les jardins.

Si le lapin et le lièvre sont les cacheurs d'œufs de Pâques privilégiés, d'autres animaux peuvent tenir ce rôle : la poule (au Tyrol), le coucou (en Suisse), la cigogne (en Alsace et dans la région de Thuringe en Allemagne), le renard (en Westphalie en Allemagne). 

5. Les cloches de Pâques

La tradition du silence des cloches prit naissance lorsque, vers le VIIe siècle, l'Église interdit de sonner les cloches en signe de deuil entre le Jeudi Saint et le Dimanche de Pâques pour commémorer le temps qui s'écoula entre la mort du Christ et sa résurrection. Les cloches ne sonnent donc pas du Vendredi Saint au Dimanche de Pâques, elles restent muettes pendant la mort du Christ. Aux offices, on remplace la clochette par une crécelle.

La légende, dans certains pays catholiques et particulièrement en France,  affirme que, le soir du Jeudi saint, elles partent à Rome où le Pape les bénit. Le matin de Pâques, les cloches reviennent en carillonnant pour annoncer la joie de la résurrection du Christ. A Rome, elles se chargent d’œufs de Pâques qu’elles répandent à leur retour dans les jardins. Les enfants vont alors les chercher. Pour le voyage, les cloches se munissent d'une paire d'ailes, de rubans ou sont transportées sur un char.

En Italie le Jeudi saint en signe de deuil, on attache les cloches des églises pour éviter qu'elles ne sonnent. A Pâques, les cloches, défaites des liens, peuvent de nouveau sonner.

6. Le lièvre ou le lapin de Pâques

Le lièvre est une tradition de Pâques d'origine germanique et nordique.  Il était l’animal emblématique de la déesse Eastre que les saxons honoraient au printemps et de la déesse de la fertilité et du printemps Ostara en pays germanique. Elle a donné son nom à Easter (Pâques en anglais) et est resté associé aux fêtes de Pâques. De manière similaire, dans les traditions celtiques et scandinaves, le lièvre était le symbole de la déesse mère.

Le lièvre qui a une grande fécondité (de 4 à 8 portées par an) et il symbolise l'abondance, la prolifération la vie et le renouveau. On a donné au lièvre une signification chrétienne : le Christ est parfois symbolisé par un lièvre aux oreilles grandes ouvertes pour écouter la parole divine.

C'est en Allemagne et en Alsace, vers le XVème siècle, qu'on associa pour la première fois le lapin et le lièvre de Pâques avec les oeufs de Pâques pour célébrer le printemps. Les enfants confectionnent des nids avec des feuilles, de la mousse ou de l'herbe qu'ils installaient dans le jardin, espérant que durant la nuit de Pâques, le lapin garnirait les nids d'œufs multicolores. Le lièvre a peu de place dans les pays catholiques, car ce sont les cloches qui apportent les oeufs. Le lièvre n'est arrivé en Pologne qu'au début du 20eme siècle.

7. L'agneau

Dans la plupart des pays européens ( France, Belgique, Allemagne, Italie, Grèce, Pologne, Norvège etc. ), l'agneau est l'une des pièces maîtresse du repas du dimanche de Pâques. Il rappelle  l'agneau de Dieu qui a donné sa vie pour le Salut du monde.

L'agneau pascal en Allemagne et en Alsace désigne  un biscuit en forme d'agneau décoré d'un étendard, un ruban rouge autour du cou.

8. Le chocolat

Manger du chocolat sous différentes formes est une tradition importante en France : oeufs en chocolat, poules en chocolat, cloches en chocolat. La tradition en Espagne veut que l'on échange des présents, notamment du chocolat.

9. Traditions locales de Pâques

On mange des gâteaux en forme de colombes (en Italie)

On décore les maisons pour la fête de Pâques (en Allemagne)

On accroche des oeufs aux branches d'un arbuste (en Allemagne)

On mange du jambon (en Angleterre et en Allemagne)

On danse dans les rues (en Angleterre)

On fait les décorations en jaune (dans les pays scandinaves)

Les enfants se déguisent en sorcières la veille de Pâques (en Finlande et en Suède)

On asperge d'eau la famille et les amis et on asperge les champs d'eau bénite (en Pologne)

On dépose des oeufs sur les tombes des parents au cimetière (en Russie


Source

Posté à 06:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire