Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


02 juin 2007

Animateur liturgique (suite) Répétition et interprétation en situation d'un morceau- AL10

Ce morceau* a été répété et filmé dans les conditions les plus proches du réel, c'est-à-dire en fin de répétition, au moment où l'épuisement intellectuel comme physique est le plus prononcé. Conditions de fatigue et de tension presque identiques à celles rencontrées en fin de longue célébration festive. Ce morceau étant destiné à être joué juste après le morceau de sortie, au cours d'un appéritif servi à l'intérieur du bâtiment.
Cet entrainement en condition réelle permet d'assurer au mieux le jour de la célébration ce dont vous pouvez entendre le résultat auditif en seconde partie de vidéo. L'animation liturgique n'est pas du "concert", et pourtant l'éxécutant doit s'efforcer de ne blesser aucune oreille!

Aucune des maladresses n'a été supprimée, le montage a effacé pendant la partie répétition, les rares petits moments où il y avait reprise ou bref arrêt.

Cette vidéo n'est en rien un "modèle" d'interprétation, elle est simplement le témoin du travail d'animation liturgique
et comme le résultat n'est pas désagréable du tout à entendre oun à voir, je l'appelle volontiers "divertissement"

*Une toccata de Carlos Seixas**, compositeur et organiste portugais du XVIII ème siècle, contemporain de Scarlatti. C'est l'un des meilleurs enseignants que l'on connut à cette époque et son style n'empruntait rien au style italien, alors très en vogue.

deux autres vidéos suivent séparant la répétition de l'exécution
et sont de meilleure qualité par rapport au son
mais celle-ci définit la démarche
(pour ce morceau comme pour d'autres)
ce qui m'interesse à filmer et monter: c'est montrer un travail, et son résultat
même et surtout si ce n'est pas parfait

----------------------

** Davantage d'informations sur Seixas:

Carlos Seixas (Coïmbre, 11 juin 1704 - Lisbonne, 25 août 1742) est un compositeur portugais fils de Francisco Vaz, organiste de la cathédrale de Coïmbre dont il prend la succession en 1718.  Installé à Lisbonne, il donne des cours de clavecin. Puis il est nommé organiste à la Chapelle Royale. Il exerce ses talents de professeur auprès des familles les plus nobles. Seixas n’ adopte pas le style italien qui domine à l’époque.

Au sommet de sa carrière, il est nommé membre de l'ordre de Saint Iago, capitaine de l'ordonnance de la cour et chevalier de l'Ordre du Christ en 1738. Preuve de son grand talent.

Domenico Scarlatti, venu au Portugal en 1721 en tant que premier maître de la Chapelle Royale et professeur de l'infante Maria Bárbara de Bragança, considérait Seixas comme un des meilleurs enseignants qu'il ait connu.
La plupart des ses œuvres ont hélas disparu dans le tremblement de terre qui a dévasté Lisbonne en 1755. Seules trois pièces orchestrales et quelque 100 sonates pour clavier ont survécu, plus une poignée d'œuvres vocales à usage liturgique.

(résumé à partir de wikipedia)

_________________________

Voici séparé, l'enregistrement de la répétition de la toccata de Seixas, avec une meilleure définition de son et d'image

Meilleure qualité pour l'audition et l'image, mais du coup les défauts sont aussi mieux perceptibles!
Ce n'est pas un modèle de quoi que ce soit, c'est un témoignage de travail, avec toutes ses limites que je vous offre.

_________________________

Séparé également, l'enregistrement de la toccata de Seixas, au cours de la fête, avec une meilleure définition de son et d'image

Le bruit de fond est celui de la foule entrain de prendre l'appéritif servi à l'intérieur du bâtiment, juste sous la tribune de l'orgue.
Les images sont celles de l'organiste au cours de la célébration, elles ont été prises à divers moments pendant ou entre ses interventions à l'orgue, et sont publiées avec son autorisation.
Le choix des photos, leur traitement graphique ainsi que le montage ont été travaillés en collaboration étroite entre l'organise et l'équipe de KNTHMH-PROD. Plusieurs propositions ont été faites, celle qui a été publiée a fait l'unanimité autour de sa réalisation.

Cette vidéo n'est en rien un "modèle" d'interprétation de la dite toccata, elle complète la série de reportages sur l'animation liturgique et témoigne du travail et du résultat obtenu par l'animatrice organiste.
Merci de le comprendre.

Posté à 12:15 - Vie quotidienne - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire