Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


29 septembre 2010

Je suis allée voir "Des Hommes et des Dieux"

 

 

Expression libre au sujet du film:

1) je suis de ce pays donc toutes les séquences montrant mon pays (bien que ce soit tourné au Maroc, mais les paysages sont très semblables, ils sont "frères" pourrait-on dire, c'est en tous cas bien le pays berbère, s'il n'est typiquement kabyle...) m'ont énormément émue et "remuée" dans mes entrailles, les quelques mots que l'on entend en langues autochtones aussi

2) je sais ce que c'est que de soigner dans ces contrées là, donc toutes les séquences sur frère Luc m'ont "accrochée" terriblement

3) je traine assez dans les monastères pour dire que les séquences "pieuses" sont réduites au minimum de petites parties d'hymnes, psaumes et prières qui rythment chaque jour: laudes, vêpres par exemple, le chant de ce qu'on appelle "la prière des jours" a une importance considérable dans la vie des communautés religieuses, il eut été dommage de les "zapper" puisque c'est de la vie des moines de Tibhirine dont il s'agissait

4) ce que l'on voit de certaines célébrations: noël en particulier est nécessaire à la compréhension de l'histoire (le réalisateur a focalisé sur certains moments, Noël était le jour de la première rencontre entre terroristes et moines)
certaines scènes nous montrent le malaise, l'angoisse qui grandit dans le regard, le silence, le maintient de certains moines au cours ou après les célébrations

5) le fameux "repas" est un moment assez bizarre, ils ont accepté tous de rester, ils se sont libérés de la peur de mourir, ils savourent les bonnes bouteilles apportées, le lac des cygnes en fond sonore évoque la mort du cygne, c'est un moment de communion fraternelle comparable à celui de la ste Cène avant la passion, ils ne sont pas 13, mais l'ombre du martyr accepté plane sur cette scène très "mise en scène" au-delà du bonheur éprouvé, et ce partage du vin pourrait évoquer le sang du Christ, leur identification avec les apôtres

6) le moment le plus fort pour moi c'est celui où l'hélicoptère survole le monastère, hélicoptère de l'armée, on comprend qui vise qui dans cette histoire, on comprend qu'ils sont "prêts"

7) le moment le plus abject est celui où l'armée prouve une certaine proximité ou promiscuité des terroristes avec les moines, mais ça c'est le "train-train" en période de guerres, guérillas, terrorisme

8) il y a tas d'autres clin-d'oeil que j'ai vus dans ce film, mais je ne voudrais pas tous les expliquer car je pense qu'ils sont perceptibles à ceux qui ont connu le pays et les évènements depuis 1953 et puis j'aimerais que l'on puisse avoir envie de découvrir par soi-même toutes ces petites "touches" par le menu en allant voir le film

je citerai (de mémoire) cette phrase pour terminer "les fleurs des champs ne changent pas de place pour trouver les rayons du soleil, c'est le Seigneur qui prend soin d'elles pour qu'elles soient fécondées"

parler aussi de ce moment décisif, frère Christian est peut-être prêt à changer d'avis sur le fait de demeurer ou partir, mais une femme dit" vous êtes la branche et c'est nous les moineaux, si vous partez qu'est-ce que nous allons devenir?"
alors il comprend que leur vie est bien là
même si leur maintient sur place = leur mort prochaine

il décide donc de rester
il lui restera à décider les autres, tous les autres ou d'accepter qu'ils partent parce qu'ils n'ont pas la vocation de l'héroïsme...suspens!


KNTHMH le 27 septembre 2010

 


 


AUTRES AVIS:

j'étais avec des amis ce WE, pour raisons musicales
on a reparlé du film

ils ont trouvé que les acteurs étaient très plausibles en moines
ils ont été touchés par l'entraide entre les communautés (locale berbère et communauté monastique), par le dévouement du médecin
ils m'ont dit que pour eux, le sujet du film était l'engagement, la durée dans l'engagement, la fidélité à son engagement

oui bien sûr, comme à moi, la partie chant religieux les a beaucoup touché, comme la partie liturgique, il faut dire que ces amis, tout comme moi, connaissent bien l'ambiance des monastères pour y avoir vécu de nombreuses sessions


ensuite citation de liens externes (pour les personnes qui pourraient être intéressées exhaustivement par ce sujet):

le texte "testament" de frère Christian qui dit (sinon tout), beaucoup:
http://moineruminant.wordpress.com/2008/02/25/testament-spirituel-du-frere-christian/

cet autre film passé inaperçu sur le même thème: http://www.letestamentdetibhirine.com/lefilm-dossierpressetibhirine2.html

 

 


via: http://princesskdj.typepad.com/blog/

 

Resume-04-tibhirine

 

 

 

illustration site: http://www.letestamentdetibhirine.com/def_lefilm-resumetibhirine.html

Posté à 16:34 - Hommage aux martyrs de Tibhirine - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire