Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


30 janvier 2010

"I think PEACE"

Guy Sévigny a fondé le Théâtre Contre violence en 1998. Il a élaboré et présente un programme afin de mettre à profit son expérience artistique et personnelle pour que les jeunes en difficulté découvrent et exploitent leurs richesses.

Interview

Sites à visiter:
http://www.stop33.fr.fm
http://www.theatrecontreviolence.org/
http://www.cam.org/~guyarts
http://www.bouclier.org/quebec/index.shtml


Livre :

J'aurais voulu être

Guy Sevigny
Broché
Paru le: 05/10/1998
Editeur: Mortagne (Editions de)
ISBN: 2-89074-883-9
EAN: 9782890748835
Nb. de pages: 219 pages
Poids: 320 g
Dimensions: 15,4cm x 22,9cm x 1,5cm

En vente:

http://www.decitre.fr/livres/J-aurais-voulu-etre.aspx/9782890748835

http://www.librairiepantoute.com/livre.asp?id=ysajubwsape&/j-aurais-voulu-etre--/guy-sevigny/2890748839

Guy récompensé: Présentation de Guy

Témoignage:

En 1999, j’ai trouvé dans le journal une annonce pour devenir comédien et co-auteur.  Mon rêve.  Ma passion pour l’écriture n’avait jamais trouvé d’utilité alors j’ai sauté sur l’occasion.

L’idée était de dénoncer la violence faite au gais. Qu’importe l’orientation, la violence est intolérable alors je fais de mon mieux et hop je suis accepté.

C’était un projet de réinsertion sociale menée par Guy.  Cet homme avait (et a certainement encore aujourd’hui) des tas de rêves.  Il voulait être chanteur, écrivain, il voulait dénoncer les injustices et sans doute rendre, à sa façon, le monde meilleur.

Tout au long des mois, il nous a appris à croire en nos rêves et à les traiter comme s’ils étaient nos enfants.  À 18 ans, il m’a appris qu’importe la conviction que nous avons, il faut la défendre contre le pessimisme des autres et que personne ne devrait avoir le pouvoir de faire mourir un de nos rêves.

Une citation dont j’ai oublié la provenance disait « ce que vous êtes parle plus fort que de que vous dites ».  Je crois que c’est de cette façon qu’il a su véhiculer le mieux son message.  Il avait trouvé sa façon de réaliser chacun de ses rêves et c’est comme s’il nous démontrait que nous avons la même possibilité.  La société nous véhicule des standards d’excellence qui deviennent souvent une barrière à l’action.  Si l’on écrit un livre, il doit être publié et devenir un best seller.  Si on s’entraîne c’est pour avoir un corps dépourvu de toute masse adipeuse.  Si l’on chante, c’est pour faire salle comble au Centre Bell.  Beaucoup n’entreprendront rien à cause de ces messages.  D’autres vivront pour leurs rêves, si petits soient-ils, mais ne trouveront pas d’encouragements parce que réaliser un petit rêve est à la portée de tous (croit-on).  Si tel était le cas, pourquoi les problèmes de santé mentale tout comme le taux de suicide connaissent des hausses ?

Aujourd’hui je me considère comme une personne qui a foi en la vie en bonne partie à cause de lui.  À 18 ans, j’ai réalisé un de mes rêves même si ce n’était que par le biais d’un programme de réinsertion.  Alors quand j’ai une idée, un projet, un rêve, je pense à Guy et je me dis « quelle sera MA façon de le réaliser ».

Merci Guy

(trouvé sur: CARPE DIEM: janvier 2007 )

Posté à 03:19 - EDUCATION A LA PAIX - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire