Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


01 juin 2008

L'âme de l'humble

L'âme de l'humble est comme une mer; si quelqu'un jette une pierre à la mer, la surface de l'eau est troublée pendant un instant, puis la pierre s'enfonce dans l'abîme. Ainsi toute peine est engloutie dans le coeur de l'humble puisqu'en lui est la Force de Dieu. Où es-tu, âme humble? Qui habite en toi? A qui pouvons-nous te comparer? Tu resplendis, claire comme le soleil, mais en brûlant, tu ne te consumes pas; tu réchauffes tout par contre de ton ardeur. A toi appartient la terre des doux, selon la parole du Seigneur. Tu es semblable à un jardin de fleurs au centre duquel se trouve une belle maison où Dieu habite. Le ciel et la terre t'aiment, et t'aiment les saints apôtres, les prophètes, les saints et les bienheureux, et t'aiment les Anges, les Chérubins et les Séraphins; t'aime la route pure Mère du Seigneur; t'aime et se réjouit en toi le Seigneur lui-même! Mais le Seigneur ne peut se révéler à l'orgueilleux; ce dernier ne connaîtra jamais son Visage, même s'il possédait la science de l'univers. Le coeur de l'orgueilleux ne laisse pas de place en lui pour la bénédiction de l'Esprit-Saint.

Extrait de Silouane Ecrits spirituels

Posté à 15:03 - Petites réflexions - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire