Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


09 mai 2008

Incarcéré à Gantanamo sans inculpation depuis 6 ans, libéré le 1 mai 08

Les conditions de détentions sont vraiment mauvaises à Guantanamo.

Que penser de peuples qui traitent les animaux avec plus d'égard que les être humains?

La Justice? n'est-ce pas le respect d'autrui et de ses droits les plus élémentaires?

Des centaines de personnes sont toujours détenues à Guantánamo sans avoir jamais été inculpées.

Rapport et demande d'Amnesty International:

États-Unis. Tous les prisonniers encore détenus à Guantánamo doivent être libérés ou jugés lors de procès équitables


2 mai 2008
Tandis que neuf nouveaux détenus étaient libérés de Guantánamo, Amnesty International a réaffirmé ce vendredi 2 mai que les détentions à Guantánamo sont une parodie de justice. Le gouvernement américain doit juger les 270 prisonniers encore détenus à Guantánamo lors de procès équitables ou les libérer, avec toutes les garanties nécessaires pour les protéger de nouvelles violations de leurs droits.


Sami al-Hajj Journaliste libéré de Guantanamo 02 Mai 2008
par zik007

Sami Al-Hajj, musulman, libéré le 01 mai 2008 de Guantanamo après y avoir passé 6 ans.

Sami Al-Haj a déclaré avoir subi 130 séances d'interrogatoire, dont 95 consacrées à son travail et à la chaîne qatarie Al-Jazira. Certains geôliers lui auraient demandé de trahir son employeur et de devenir un espion. Mais, dit-il, "j'ai compté sur Dieu" dans la résistance aux pressions.

Le journaliste a poursuivi en indiquant avoir été soumis à la torture physique et morale. Il a affirmé avoir vu de ses propres yeux comment des soldats ont déchiré le Coran, l'ont souillé, l'ont foulé aux pieds avant de s'asseoir dessus. Il a souligné les avoir observés lorsqu'ils frappaient des prisonniers en des points sensibles du corps.

Vendredi, quelques heures après son arrivée dans la capitale soudanaise, Sami Al-Haj avait affirmé depuis sa chambre d'hôpital que les prisonniers de Guantanamo "étaient privés de prière et qu'il y avait des insultes délibérées contre le livre saint". Il précisait que "la situation était très mauvaise et qu'elle empirait chaque jour un peu plus".

AUCUNE INCULPATION

Arrêté en décembre 2001 à la frontière de l'Afghanistan et du Pakistan par les forces de sécurité pakistanaises, Sami Al-Haj avait été livré un mois plus tard à l'armée américaine, avant d'être transféré sur la base de Guantanamo le 13 juin 2002. D'après Reprieve, une association de défense des droits de l'homme britannique qui représente une trentaine de détenus de Guantanamo, les autorités militaires américaines l'ont accusé d'avoir réalisé une interview d'Oussama Ben Laden. Dans un communiqué, l'organisation a indiqué que cette charge était sans fondement.

Aucune inculpation n'a été prononcée contre Sami Al-Haj à Guantanamo. (suite de cet article)


Au sujet de Guantanamo (lu sur wikipedia):

Le camp de Guantánamo se trouve sur la base militaire navale américaine de Guantánamo à Cuba. Ce centre de détention militaire de haute sécurité détient des personnes capturées principalement en Afghanistan soupçonnées d'être des « terroristes » ou des combattants talibans. Dépendant directement de l'autorité militaire, ce centre n'est pas une prison puisqu'il ne dépend pas du système judiciaire américain.

Il y avait, à l'automne 2001, environ 750 détenus originaires d'une vingtaine de pays différents. De 2001 à 2004, plus de 200 prisonniers ont été relâchés, beaucoup sont jugés dans leurs pays d'origine comme les six prisonniers de nationalité française ou bénéficient d'amnistie comme plusieurs centaines d'Afghans.

Une étude montre qu'au moins 30 anciens détenus de Guantánamo ont été tués ou capturés lors de combats en Afghanistan et au Pakistan, et que 95% d'entre eux constituaient une menace potentielle pour les « intérêts américains » en raison de leur affiliation à la mouvance islamiste.

En avril 2006, 558 personnes étaient emprisonnées à Guantánamo. En juin 2006, la Cour suprême américaine a déclaré illégales les procédures judiciaires d'exception mises en place à Guantánamo. Un groupe de défense des droits de l'Homme basé à Londres estime qu'il existe 60 détenus mineurs dans la prison.


Posté à 10:39 - EDUCATION A LA PAIX - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire