Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


18 avril 2008

LE RENARD PERTURBATEUR - CONTE BOUDDHIQUE V -

En ce temps la , deux grands fauves partageaient la meme tanniere : un lion et un tigre. Ces deux amis s'entendaient a merveille. Une amitie solide les unissaient si bien qu'ils allaient chasser et devoraient leurs proies ensemble.
Un jour, un renard sauvage vint leur proposer de se mettre a leur service ; il esperait pouvoir manger les restes de nourriture sans avoir a se fatigue. Les felins accepterent avec plaisir Le renard s'occopait un peu de leur tanniere et le renard put se nourri . La chasse etait abondante et variee, les reliefs copieux. Le renard engraissa. Emgraissant, il se prit a vouloir devenir important et la soif de povoir pris corps en lui. Il avait goute toutes les viandes!! Il revaiy maintenant de se nourrir de la chair de ses maitres.
-"De la viande de tigre ! de la viande de lion ! que cela doit etre bon! se disait-il constament."
Et voila le renard qui s'em va voir le lion et lui dit avec perfide que le tigre son ami a parle de lui en terme peu elogieux... Disant qu'un lion etait loin de valoir un tigre.
-"Vas t'en! je ne te crois pas ! Mon ami n'a certainement pas dit cela, tu n'es qu'un menteur !"
Peu de temps apres saississant une occasion qui lui etait ifferte, le renard tint le meme discour au tigre. Celui ne repondit rien. Il ne pouvait croire le renard cependant, le doute s'etait insinue en lui. Pour en avoir le coeur net, il alla trouver le lion et lui rapporta les dires du renard. Le lion eclaira son ami en lui faisant part de la conversation qu'il avait eu lui meme avec ce fourbe animal.
La verite se fit jour.
Le tigre confus d'avoir pu doute de son ami lui demanda de la pardonner. Il dit ses regrets d'avoir pu, un instant, s'etre laisse trouble par les racontars d'un animal perfide. Le lion oublia volontier cet instant de faiblesse de son ami.
Le reanrd voyant que son stratagene n'avait pas pris se sentit tout honteux. Peu fier de lui, il prit son baluchon et regaga la foret profonde.
          Les divinites de la foret applaudirent le comportement des deux amis.

MORALE
=> La reputation du renard en Thailande est si bie etable qu'il existe un dicton a ce sujet :
C'est celui qu incite a danser, a tapper des pieds jusqu'a ce qu'il est un trou.!
Ce qui signifie qu'il cheche sans cesse a semer la zizanie dans une paire d'ami pour les separes et en faire des enemis!
On dit aussi de ceux qui ecoutent les racontars et ne demeurent pas fermes dans leurs convictions :  "Hou bao ! quelle oreille legere"
faisant reference a cette histoire. <=

source: soseki u-blog

Posté à 02:51 - Découverte boudhisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire