Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


17 avril 2008

LE DISCIPLE DOCILE - CONTE BOUDDHIQUE IV -

Il y avait une fois une magnifique harde de cerfs qui vivait dans la grande foret. Ces animaux superbes honnoraient tous leur Roi, un cerfs superbe fort et sage et qui etait un expert dans l'art de la chasse. Chacun lui demandait conseil quand il comptait s'eloigner pour chercher quelques nourritures. Le Roi connaissait les artifices permettant de ce proteger et l'enseignait a chacun jusqu'a ce qu'il devienne un expert.
La soeur de Roi vint un jour lui confier son fils . Le Roi transmit son savoir  a son neuveu qui se montra intelligent et d'une grande docilite. Il fallu peut de temps a cette eleve applique pour connaitre dans ces moindres detail toute la science des cerfs.
Un jour il partit avec ses parents a la recherche de nourritures. Le jeune faon gambadait derriere eux et ne se lassait  pas de tout admirer. Peu a peu son attention se relacha et il se retrouva pris a un piege de chasseur. Il poussa de grand cris et le troupeau entendant ses cris s'enfuit aussitot vers la futaie pour s'eloigner du danger.
Aussitot arrivee la mere du petit se precipita chez son frere pour lui expliquer ce qui etait arrive. Le Roi consola sa soeur et lui disant que son fils etait maintenant un expert et qu'il connaissait toutes les ruses des cerfs.
Le lendemain matin, un chasseur au coeur cruel quitta sa maison pour venir voir quel animal s'etait pris dans son piege. Il vit un jeune faon sur le cote, immobile, les deux pattes dressees et il constata qu'il etait entoure de traces de sabots, herbe et terre completement ecrase. la langue de l'animal sortait. Son ventre gonfle sembait completement distendu. Il ne respirait plus. Il avait abondamment urine sur le sol et celui ci etait aussi plein de crottes!
Le chasseur compris que le faon s'etait fait prendre la veille et que son coeur n avait pas resister a l'effroi. il defit la trappe et partit avec son couteau pour construire un brancard afin de transporter l'animal. A peine l'homme avait il fait quelques pas  que le faon se redressa sur ses pattes et s'enfui en courant tres tres vite vers la foret.
Tous les signes auxquels le chasseur s'etait laisse prendre, s'etait cela la strategie des cerfs !!

Le petit faon avait echappe a la mort parcequ'il avait ete un eleve studieux et docile. Son oncle lui avait su lui transmettre son savoir, les coutumes et la sagesse de son groupe.

MORALE
=> Lorsqu'on appartient a un groupe, on a toujours interet a suivre les enseignements des anciens qui transettent savoir et sagesse, contribuant ainsi au maintient des traditions et de l'identite du groupe. <=

source: soseki u-blog

Posté à 06:49 - Découverte boudhisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire