Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


16 avril 2008

LE CORBEAU ET LE CORMORAN - CONTE BOUDDHIQUE III -

il y avait dans la foret d'Himaphan (Foret mytique, lieu de transformation des etres), un lac immense et riche en faune et en flore.
Chaque jour un beau cormoran aux ailes noires comme le corbeau y plongeait pour y trouver sa nourriture.
En ce temps la une effroyable secheresse sevisait dans les villes et une terrible famine ravageait les habitants, ils ne pouvaient plus faire leurs offrandes aux dieux et les corbeaux qui faisaient de celles c- ler ordinnaire ne trouvaient plus de quoi se nourrir.
Un couple de corbeaux decide a ne pas mourrir de faim s'envolerent vers le grand lac et sa nourriture si abondante. En arrivant, les deux oiseaux virent le cormoran qui plongeait et qui remontait avec un met qui avait l'air delicieux, une enorme carpe. Il la mangeat d'ailleur avec delectation. Le corbeau admiratif decida de se faire un ami de ce cormoran et s'approcha. Apres toutes les civilites necessaire en de telles occasions, le cororan demanda au corbeau ce qu'il faisait la. Le corbeau commenca par flatter l'adresse du cormoran a attraper ses proies et se proposa s'etre son serviteur pour rester pres de lui.
Le cormoran flatte accepta avec joie.Commencerent alors des jours heureux pour notre couple de corbeau. Quand le cormoran attrappait un poisson, il le partageait avec le corbeau. Le nouveau serviteur lui meme en mettait de cote pour sa femelle. Un jour cependant le corbeau qui en voulait toujours plus demanda un entretient avec son maitre, entretient que celui ci lui accorda avec bienveillance.
Le corbeau lui dit qu'il aimerait bien comme lui plonger dans le lac pour attrapper des poisson. Et le voila se comparant au cormoran essayant de lui faire comprendrequ'ils etaient fait pareillement et que les petites diffrences ne pouvaient faire la difference pour ce qui est de plonger. Le cormoran lui repliqua que lui etait un animal mi-acquatique mi- terrien tandis que lui le corbeau etait que terrien. Le corbeau insista et demanda au maitre de le laisser essayer.
-"Surtout ne t'y risque pas ! lui dit fermement le cormoran, tu ne sais pas nager !"
Mais le corbeau, bute, refusa de l'ecouter et chaque jour il s'ennorgueillisait de sa ressemblance avec le cormoran.
Un jour n'y tenant plus, il plongeat sous les algues comme il avait faire le cormoran tant de fois.
Le nuit venue le corbeau n'etait pas rentre chez lui et sa femme tres inquiete se demandait ce qu'il faisait. Cette epouse fidele ne put rester la sans rien faire. Elle alla trouver le cormoran pour lui demandaer ce qu'l advenait de son mari. Le cormoran lui expliqua toute l'histoire et conclu que son mari devait etre mor aufond du lac.
On entendit longtemos les cris dechirant et desesperes de la femelle pendant qu'elle quittait la foret pour rjoindre la ville et sa famille.

MORALE
=> Cette histoire du corbeau et du cormoran nous dit qu'il ne faut jamais chercher a imiter quelqu'un. Il faut savoir rester soi-meme. Pour reussir, il est necessaire de connaitre ses limites et des les respecter. <=

source: soseki u-blog

Posté à 06:48 - Découverte boudhisme - Commentaires [2] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

    Superbe

    Jolie morale et joli conte.

    Posté par Moulin06, 15 mai 2008 à 21:57
  • réaliste surtout

    s'il en est!

    merci de votre visite et de votre commentaire

    être soi-même humlblement mais résolument, c'est le but de toute humanité

    Posté par DJM, 16 mai 2008 à 11:54

Poster un commentaire