Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


04 avril 2008

Pour Fêter Hanouka, suite 2 des articles sur cette fête

cette note fait suite à celle-ci
Ces articles ont été écrits en réponse à une quetion d'internaute sur un commentaire de cet article
dont le texte était:

excusez moi je fais un exposé sur la fête d'Hanouka je voulais savoir si dans cette fête on mange des plats typiques de la fête et si oui lesquels ? merci beaucoup !

Posté par kiwii !
(kiwii a un très beau blog d'équitation que je suis très heureuse de découvrir, merci kiwii!)

°°°000°°°

La fête de HANOUKA, le 25 Tichri et les recettes d'Hanouka

Hanouka ou fête des Lumières dure 8 jours. Cette fête que l'on considère comme une demi-fête, rappelle les victoires de Judas Macccabée, fils de Mathatisa, sur les Syriens qui voulaient empêcher les juifs de pratiquer leur religion.
Hanouka signifie " inauguration " parce que Judas purifia le temple de Jérusalem souillé par les Syriens.

Antiochus IV Epiphane était un tyran (en 175 avant notre ère-3585 du calendrier juif) qui détestait les juifs et leur religion. Il voulait un royaume avec une culture et une seule religion, l'ellenisme.
Le culte juif fut interdit, les rouleaux de la Thora brulés, le respect de la cacherout, du Shabbat et la pratique de la circoncision interdits sous peine de mort.
En bref, ils voulaient anéantir spirituellement les juifs et leurs traditions afin qu'ils s'assimilent à la culture et à la religion des grecs.

A cette époque, le temple de Jérusalem était souillé par la présence d'idoles.

Les compagnons de "YEOUDA HAMAKABI" le débarrassèrent de toutes les impuretés et de toutes les idôles, bâtirent un autel et le consacrèrent le 25 du mois de Kislev de l'année 3595.
Ce fut l'inauguration du Temple, d'où le nom de la fête HANOUKA, "fête de l'inauguration".
Lorsqu'ils voulurent allumer le chandelier, ils ne trouvèrent qu'une fiole d'huile pure qui ne pouvaient durer qu'un seul jour.
Le miracle se produisit : elle brûla pendant 8 jours.
Ce miracle est à l'origine de l'allumage des Lumières durant la fête de Hanouka.
On allume des lumières, une de plus chaque soir, en souvenir de la " menorah ", du candélabre rallumé par les Juifs ; ceci pendant 8 jours.
On a coutume de manger des beignets (subvaniot) ou toute préparation frite (dans l'huile). Et les enfants jouent à la toupie.

source principale de ce petit rappel sur la fête d'Hanouka

°°°000°°°


Voici quelques recettes:


la recette des souvganiots d' Esther.

beignets de hanoukka israeliens

Ingrédients pour 20 beignets :

500 g de farine
30 g de levure de boulanger
30 g de sucre en poudre
2 càs d’huile
2 jaunes d’oeufs
2 càs de brandy
huile de friture
10 cl de confiture, sans morceaux de fruits
sucre glace

Préparation :
Mettez la farine dans une terrine et formez un puits. Délayez la levure dans 10 cl d’eau tiède avec la moitié du sucre. Laissez reposer 5 mn, jusqu’à ce que la levure lève, puis versez-la dans le puits au milieu de la farine. Ajoutez lentement le reste du sucre, l’huile, les jaunes d’oeufs et le brandy, ainsi que 10 cl d’eau : vous devez obtenir une pâte collante. Pétrissez encore 5 mn, jusqu’à ce que la pâte devienne brillante et élastique. Couvrez-la avec un torchon et laissez-la au repos 1 h 30 à température ambiante ; celle-ci doit doubler de volume. Tapotez la pâte et partagez-la en 3 parts. Etalez chacune des parts sur un plan de travail fariné, jusqu’à ce qu’elles atteignent 1,5 cm d’épaisseur. Découpez des disques avec un verre de 8 ou 10 cm de diamètre. Laissez-les lever encore 15 mn dans un endroit chaud. Pendant ce temps, faites chauffer l’huile dans une sauteuse. Quand elle est bien chaude, plongez-y quelques beignets d’un seul coup, en veillant à ce qu’il y ait suffisamment de place pour qu’ils puissent gonfler. Laissez les beignets frire d’un côté, puis retournez-les afin qu’ils soient bien dorés des 2 côtés. Retirez les beignets de l’huile à l’aide d’une écumoire et laissez-les s’égoutter sur du papier absorbant. Faites chauffer légèrement la confiture de fruits et introduisez-la dans une poche à douille. Lorsque les beignets ont refroidi un peu, fourrez-les de confiture. Poudrez les beignets de sucre glace et servez immédiatement.

Préparation : 30 mn
Repos : 1 h 45
Cuisson : 30 mn
Il est préférable de consommer ces beignet lorsqu’ils sont encore bien frais

source


Soufganiot

ces beignets tout ronds sont très proches des krapfen allemands ou des bomboloni italiens, et généralement fourrés de crème pâtissière, confiture ou chocolat!! Pour nous, ils ont été servis nature juste pailletés de sucre en poudre.. pour l'instant, les meilleurs testés!!

Soufganiot d'Israel

(pour une vingtaine de soufganiot)

    * 650-700g farine ordinaire
    * 20g levure fraîche de boulangerie
    * 2 oeufs
    * 1 verre d'eau (140ml)
    * 1 verre de lait de soja (140ml)
    * 1/2 verre d'huile (60ml)
    * 1 pincée de sel
    * 40g sucre
    * 1 sachet sucre vanillé
    * sucre glace ou sucre en poudre pour saupoudrer

Dans une grande jatte, mélanger la farine, le sel et les sucres. Creuser un puits au centre et y verser les liquides, la levure émiettée et les oeufs (on peut aussi au préalable délayer la levure dans l'eau ou le lait). Mélanger à la spatule ou à la main (mon choix) jusqu'à formation d'une boule de pâte homogène. Pétrir quelques minutes pour que la pâte devienne souple et élastique. Couvrir et laisser lever 1h30.
Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, l'aplatir avec la paume de la main puis l'étaler délicatement avec le rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 1cm environ. Découper des ronds avec un verre de 7-8cm de diamètre. Couvrir et laisser lever 30min à 1h.
Faire chauffer l'huile: un petit bout de pâte plongée dedans doit remonter immédiatement sans dorer trop vite. Faire frire les beignets 3 ou 4 à la fois selon la taille de la friteuse: dès qu'ils sont dorés d'un coté, les retourner pour cuire l'autre face. Egoutter sur des feuilles de papier absorbant.
Avant de servir, saupoudrer de sucre glace, fourrer de confiture ou gelée de fraises diluée dans un peu d'eau chaude à l'aide d'une seringue à pâtisserie ou le must, mettre dans un sac en papier avec du sucre en poudre, refermer et secouer!!

source


Boulles russes ou souvganiot de Hanouka.

Ingredients :

6 cuilleres de sucre
2 sachets de vanille
6 cuilleres d’huile vegetale
2 cuilleres de levure esechee
2 oeufs
1 kilog de farine
1/3 de cuillere de sel
4 cuilleres de brandy
1 verre et demi d’eau environ, selon le besoin
Rapures d’ ecorce de citron.

Prerarer la pate, melanger le tout, laisser lever, petrir a plusieurs reprises. Couvrir. Former des petites boules. Couvrir. Frire sur feu moyen. Garder le feu moyen, une huile trop chaude donnera une souvgania pateuse, une huile pas assez chaude donnera une souvgania huileuse. Gouter s’il le faut, afin d’avoir la maitrise de la temperature de l’huile. Vous augmenterez de quelques calories, mais les compliments que vous recevrez valent la peine d’une demi heure de sport après.

source


recette filmée:


recette des beignets
envoyé par lolomad04

source


Beignets basse calories

Ingredient

- 12 cuilleres a soupe de lait ;
- 25 gr. de levure de biere
- 5 oeufs
- 10 gr de sel
- 2 verres de sucre ou de substitut au sucre (je deconseille)
- 200 gr de beurre
- 1/3 de verre d'huile
- 500 gr de farine.

Preparation

Melanger au mixer le lait et la levure, ajouter la farine.

Dans un autre moule, melanger avec un fouet a la main, les oeufs, le sel, le sucre. Ajouter graduellement la farine et bien travailler la pate a petite vitesse dans le mixer.

Ajouter ensuite le beurre decoupe en petits morceaux, continuer a melanger afin de former une pate sans grumeaux ni morceaux de beurre.
Recouvrir d'un nylon et laisser reposer environ 1 heure a temperature ambiante ou jusqu'a ce que la pate double de volume.

Retirer l'air en appuyant dessus, et envelopper a nouveau de nylon et garder au refrigerateur pendant 3 ou 4 heures, ou jusqu'au lendemain.

Reprendre la pate le lendemain, et former une pate allonge, comme un saucisson qu'on decoupe en tranches de 2.5 cm d'epaisseur. Former des boules et laisser a nouveau reposer environ 2 heures.

Enduire d'huile chaque beignets et disposer sur une tole pour les passer au four a 170o pour environ 15-20 mn ou jusqu'a ce que les beignets soient bien dores.

source

Beignets Wafu

La recette de ces beignets wafu (à la japonaise) a été créée par un célèbre pâtissier japonais, Hironobu Tsujiguchi pour l'édition japonaise de Elle à Table: fourrés de crème pâtissière, ils sont parsemés de grains de sésame qui ajoutent une touche de croquant et une délicieuse note asiatique.

(pour 20 petits beignets)

    * 280g farine T55
    * 1,25 cc levure sèche instantanée
    * 30g sucre
    * 1 cc sel
    * 1 oeuf entier
    * 1 jaune d'oeuf
    * 100 ml lait
    * 30g beurre
    * huile pour friture
    * garniture: crème pâtissière, confiture, grains de sésame

Dans un saladier, mélanger la farine avec la levure, le sucre et le sel. Ajouter l'oeuf, le jaune et le lait puis mélanger avec la main pour amalgamer tous les ingrédients. Lorsque la pâte forme une boule qui se détache des parois, la mettre sur un plan de travail légèrement fariné et y incorporer le beurre coupé en petits morceaux. Pétrir jusqu'à incorporation complète du beurre environ 10 min. Remettre la pâte en boule dans le saladier, couvrir avec du film alimentaire et un torchon de cuisine et laisser lever 1h30.

Transvaser la pâte sur le plan de travail et la diviser en 20 morceaux de même poids (25g environ). Façonner chaque morceau en boule régulière de la taille d'un jaune d'oeuf dur et les déposer au fur et à mesure sur une surface légèrement farinée. Couvrir avec un linge propre et laisser lever 30 min.


Mettre l'huile à chauffer dans un récipient suffisamment large pour pouvoir cuire plusieurs beignets à la fois. (pour savoir si l'huile est prête pour la friture, plonger un petit morceau de pain: il doit remonter à la surface immédiatement entouré de bulles et dorer légèrement).
Frire les beignets jusqu'à ce qu'ils soient gonflés (de la taille d'une balle de golf) et dorés (les retourner à mi-cuisson) puis les égoutter sur du papier absorbant.

Remplir de crème pâtissière une poche à pâtisserie munie d'une douille à petit trou et fourrer les beignets en les perçant sur le fond.

Ces beignets peuvent également se consommer natures, simplement saupoudrés de sucre fin éventuellement parfumé de cannelle ou encore de sucre glace.

Comme pour toutes les recettes de beignets, il faut veiller à utiliser l'huile à la bonne température: trop chaude, les beignets se coloreraient très vite mais l'intérieur ne serait pas cuit; trop froide, ils s'impregneraient d'huile et ne gonfleraient pas correctement.
Les enfants ont beaucoup aimé ces beignets qui à mon sens ont le format parfait: comme ils sont petits, ils contiennent juste ce qu'il faut de crème sans être écoeurants.. du coup, on peut se resservir!!

source

Beignets

1 carré de levure de boulangerie, 4 verres de farine, 4 Cuillères à soupe de sucre, 2 cuillères à soupe d'huile, 3 jaunes d'œuf, 2 oeufs entiers, 3/4 d'eau, 1 zeste de citron, 1 pincée de sel

Laissez monter la levure délayée dans de l'eau tiède avec une pincée de sucre
Mélangez la levure à la farine et ajoutez le reste des ingrédients afin d'obtenir une pâte lisse et solide.
Ensuite, laissez monter la pâte au chaud, recouvert d'un torchon
Après vous l'étalerez à plat sur une bonne épaisseur et la découper avec un verre afin de former des ronds et laissez monter encore une fois pendant 1 heure au chaud puis faire frire les beignets dans l'huile chaude. Ensuite, les fourrer de confiture à l'aide d une serringue puis les saupoudrer de sucre glace

source

Beignets à la confiture

1 kg de farine
50 g de levure de bière fraîche ou 4 sachets (vérifier sur les sachets  la dose) de levure de bière sèche
2 verres d'huile
1 1/2 verre d'eau tiède
1/2 verre de sucre
3 oeufs
une pincée de sel
confiture  à introduire à l'aide d'une seringue (type seringue de médicament comme doliprane)
sucre glace

Mélanger tous les ingrédients (sauf la confiture) dans un grand saladier

Mettre uniquement le sel à la fin, lorsque tout est bien mélangé.
Une fois que la pâte est lisse, la couvrir jusqu'à ce qu'elle double de volume.
Quand elle a doublé de volume, confectionner de petites boules d'1/2 cm d'épaisseur ( avec 1 kg, j'ai réussi à en faire 23).
Laisser reposer encore 20 mn.
Uiliser une casserole assez profonde pour faire frire les beignets (comme pour des frites).
Faire chauffer de l'huile (très chaud), mettre le beignet, baisser le feu et faire dorer des 2 côtés. Retirer le beignet

Mettre sur du papier absorbant et avec la pipette, remplir (très peu) le milieu de confiture (de prérérence rouge, c'est plus joli !) puis saupoudrer de sucre glace,

Petite astuce pour éviter que l'huile ne noircisse : mettre une rondelle de carotte crue (à renouveler dès que la carotte noircit).

Ces beignets ne sont absolument pas gras et aérés, donc pas de problème de digestion...

source

Boules de Berlin

    * 550g farine T55 (ou 45)
    * 1,5 cs levure sèche
    * 1 cc sel
    * 2 cs sucre
    * 4 oeufs
    * 100ml eau
    * 50ml lait
    * 2 cs rhum
    * 1 zeste de citron non traité
    * 100g beurre mou
    * 200g confiture ou marmelade au choix ou crème pâtissière
    * sucre glace ou sucre cristal pour l'enrobage

Comme pour la majorité des pâtes levées, vous pouvez faire la pâte des Berliner à la main, au robot ou dans la cuve de votre machine à pain.

Dans un grand bol pâtissier, mélanger la farine avec la levure puis ajouter le sel et le sucre et mélanger à nouveau. Creuser un puits, y verser l'eau, les oeufs, le rhum, le zeste de citron finement râpé et le lait. Mélanger avec une cuillère en bois en commençant par le centre et en élargissant le mouvement vers les bords en faisant tomber la farine au fur et à mesure. Quand la pâte commence à se rassembler en masse, la verser sur le plan de travail légèrement fariné et la travailler quelques minutes de façon à ce qu'elle devienne homogène.
Ajouter le beurre ramolli en plusieurs fois en travaillant la pâte après chaque ajout (n'ajouter que le strict nécessaire de farine pour empêcher la pâte de coller au plan de travail sous peine de l'alourdir). Continuer de pétrir au moins 10 min jusqu'à ce que la pâte soit devenue souple, lisse et élastique.
Mettre la pâte en boule dans un saladier légèrement huilé, couvrir avec du film alimentaire et laisser lever 1h à 1h30 (la pâte doit doubler de volume).

Ecraser gentiment la pâte pour la dégazer partiellement et la transférer sur le plan de travail légèrement fariné. Avec le plat de la main, écraser délicatement la pâte pour former un rectangle grossier que l'on dépose sur une plaque de cuisson recouverte d'un torchon propre. Couvrir avec du film alimentaire et réfrigérer environ 30 min.
Note: ma pâte est restée réfrigérée beaucoup plus longtemps (problème de planning!), environ 1h ou 1h30. Je l'ai simplement délicatement pressée du plat de la main pour la dégazer un peu afin qu'elle puisse à nouveau gonfler correctement après découpe

Abaisser le rectangle de pâte jusqu'à une épaisseur d'environ 1 cm (toujours sans trop appuyer, il ne s'agit pas d'écraser la pâte comme pour l'étaler, il faut qu'elle reste souple et gonflée). Avec un emporte-pièce de 6 cm ou un verre, découper des ronds réguliers et les déposer au fur et à mesure sur la plaque de cuisson garnie du torchon de cuisine légèrement fariné. Rassembler les chutes sans trop travailler et recommencer l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Note: la recette originale indique des ronds de 9 cm, ça m'a paru énorme pour des beignets individuels, je les préfère plus petits. Avec mes cercles de 6 cm, les beignets avaient une taille de petite pomme.

Couvrir avec un linge propre et laisser lever environ 1h.

Chauffer l'huile dans une friteuse ou une grande marmite à bords hauts jusqu'à ce qu'un petit morceau de pâte plongé dedans remonte immédiatement entouré de petites bulles: attention, l'huile ne doit pas être fumante sinon les beignets dorent immédiatement sans cuire à l'intérieur!
Plonger les disques de pâte dans l'huile (la quantité dépend de la taille de la marmite: de 2 à 4 beignets à la fois, il faut qu'ils aient la place de gonfler) et cuire environ 2 min par face.
Retirer les boules avec une écumoire et les déposer sur du papier absorbant.

Si vous souhaitez garnir vos Boules de Berlin, entailler légèrement le côté du beignet avec la pointe d'un ciseau et remplir avec de la confiture ou de la crème pâtissière placée dans une poche à douille.
Saupoudrer de sucre glace ou utiliser ma méthode infaillible pour des beignets joliment pailletés: verser du sucre en poudre fin ou cristal dans un petit sac papier (type sac papier de pharmacie ou primeur), mettre le beignet dans le sac, refermer et secouer!!

Ces Boules de Berlin sont très légères (en texture!), très agréablement parfumées et restent souples le lendemain, fait plutôt remarquale pour des beignets qui généralement durcissent au bout d'une nuit.

source

Oliebollen de Hollande

(pour environ 25 oliebollen)

    * 500g farine T55 ou T65
    * 25g levure fraîche de boulangerie
    * 1cc sel
    * 30g sucre
    * 2 oeufs
    * 450ml lait
    * 4cs raisins blonds
    * 4cs raisins sultanine
    * sucre glace

Dans un saladier, verser la farine tamisée mélangée au sel, creuser un puits au centre.
Ajouter les oeufs, le sucre et la levure émiettée puis verser la moitié du lait tiédi. Mélanger à l'aide d'un fouet à main en versant en 3 fois le reste du lait. Fouetter énergiquement la pâte qui doit avoir la consistance d'une pâte à gâteau (oliebol = gâteau) épaisse et lisse.
Couvrir d'un linge propre et laisser lever environ 1h jusqu'à ce qu'elle double de volume.
Ajouter les raisins secs et incorporer avec une cuillère en bois. Couvrir et laisser reposer à nouveau 20 à 30min ou simplement le temps de chauffer l'huile dans la friteuse.
Lorsque l'huile est suffisamment chaude mais pas fumante, prélever une belle cuillérée à soupe de pâte et la faire descendre dans l'huile à l'aide d'une autre cuillère. Laisser dorer et retourner à mi-cuisson. Egoutter sur des feuilles de papier absorbant et saupoudrer de sucre glace ou de sucre fin avant de servir.

Note
Après cuisson, les oliebollen doivent avoir la taille d'une petite pomme.

source

Bomboloni

Bomboloni ("grosses bombes"), gros beignets ronds probablement d'origine toscane qui sont la version italienne des fameux Krapfen allemands. Servis nature saupoudrés de sucre ou fourrés à la crème vanille, chocolat ou à la confiture, les bomboloni sont tendres et moelleux et se conservent bien jusqu'au lendemain (fait rare pour un beignet!). J'ai une tendresse particulière pour ces beignets qui me rappellent mes vacances enfant sur la côte d'Azur puis en Italie. Pour l'anecdote, ces beignets étaient tellement populaires à Tunis du fait de la forte population d'origine italienne que n'importe quelle pâte frite et sucrée s'appelle "bambalouni"!!

(pour environ 20 bomboloni)

    * 250g farine T55
    * 250g farine T45
    * 25g levure fraîche de boulangerie
    * 50g sucre
    * 7g sel
    * 2 oeufs
    * 50g beurre/margarine
    * 200g d'eau environ (j'ai mis du lait)
    * zeste d'orange et vanille (euh.. j'ai oublié!!)

Préparer un levain en mélangeant dans un bol la levure émiettée, 50ml d'eau tiède et 100g de farine T55 prélevés sur les 250. Pétrir quelques minutes pour obtenir une pâte pas trop ferme. Mettre en boule, couvrir d'un torchon propre et laisser doubler de volume environ 30min.
Dans un saladier (ou directement sur le plan de travail), mélanger les farines tamisées avec le sel, le sucre et les parfums (quand on ne les oublie pas!!). Creuser un puits: y verser le beurre mou en morceaux, les oeufs et le levain détaillé en 5-6 morceaux. Mélanger pour amalgamer les ingrédients en versant peu à peu l'eau (ou le lait) et pétrir énergiquement jusqu'à l'obtention d'une pâte très élastique et douce (au départ, il est normal que la pâte soit très collante, il ne faut pas rajouter de farine ou alors juste un voile). Mettre en boule dans le saladier, couvrir et laisser lever jusqu'à ce qu'elle double de volume (environ 1H-1h30).
Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, la retravailler très légèrement pour la dégazer puis l'étaler au rouleau sur une épaisseur de 1cm. Avec un emporte-pièce rond de 4 à 6cm ou un verre, découper des disques réguliers. Déposer sur un torchon enfariné, couvrir et laisser à nouveau lever environ 45min-1h.
Frire dans l'huile à 180°C (tester avec un petit bout de pâte ou de pain qui doit remonter immédiatement à la surface en faisant des bulles et sans dorer trop vite!). Retourner à mi-cuisson puis quand le bomboloni est cuit, égoutter sur du papier absorbant.
Saupoudrer de sucre en poudre ou de sucre glace ou attendre qu'ils tiédissent un peu pour les farcir avec de la crème vanille ou chocolat ou de la confiture avec une seringue à pâtisserie.

source

 

 


Ghoraiéba

Ingrédients :

      125 grammes de sucre cristal
      250 grammes de beurre (ou beurre parvé) ou margarine pour la cuisson
      1 sachet de sucre vanillé
      500 grammes de farine ordinaire
      Four à 180°

Recette :

Bien travailler à la cuiller en bois le sucre et le beurre jusqu'à devenir blanc
Ajouter la farine petit à petit, bien mélanger
La pâte  doit  être ni trop dure ni trop molle (c'est le secret de cette pâtisserie)
Former des petits gâteaux et les tasser légèrement avec l'index et y poser une amande
Enfourner
Bien surveiller la cuisson car les gâteaux doivent être de couleur claire et non dorée.
Laisser refroidir et garnir de sucre glace

Joyce Rostein

source



Le Zrir

Pour 1 livre de semoule, il faut environ 100g de miel et 100g de beurre.

Faire fondre le miel avec 1 cuillerée d'eau et quelques morceaux de sucre. Ajouter le beurre additionné de 2 cuillerées d'huile. Toujours sur le feu, ajouter lentement la semoule préalablement grillée. Puis former des boules.

Les Makrouds

Pour 1 mesure de corps gras (huile et beurre mélangés) il faut 1 mesure de farine, 1 mesure de semoule moyenne, 2 mesures de semoule fine et 1 pincée de bicarbonate de soude.

Mélanger le tout avec un peu d'eau salée. Par ailleurs, on aura préparé la pâte de dattes. Les dattes dénoyautées sont hachées, pétries avec de l'huile d'arachide et parfumées à la cannelle, aux graines de sésames et à l'écorce d'orange.

On peut alors former les makrouds par petites quantités en posant un rouleau de pâte de dattes sur une bande de pâte de semoule. Puis on roule, on aplatit et on découpe des losanges. A l'aide d'une allumette taillée, on troue chaque makroud et on fait frire dans une poêle pleine d'huile chaude (avant de jeter les makrouds dans l'huile chaude, on peut les tremper rapidement dans un bol d'eau froide, cela leur évitera de s'ouvrir dans la poêle).
On égoutte et on déguste avec ou sans miel.

source



GâTEAU AUX POMMES "à LA JUIVE"

Ingrédients pour 16 personnes :
Garniture aux pommes :
1 kg de pommes à cuire, épluchées, épépinées et coupées en lamelles.
4 cuillerées à soupe
1 cuillerée à café de cannelle moulue
Zeste rapé et jus de 1 citron
Pâte :
4 oeufs
250 g de sucre en poudre
250 cl d'huile végétale
250 g de farine
2 cuillerées à café de levure chimique
1 cuillerée à café d'extrait de vanille
Sucre pour saupoudrer

Temps     :     2h30
Préparation     :     1h00
Cuisson     :     1h30
Difficulité     :     Facile
Note sur 10     :     9
Origine     :     Europe de l'Est

- Préchauffer le four (180°C). Graisser un grand moule de 23,5 cm x 32,5 cm. Mélanger les lamelles de pommes, le sucre, la cannelle, le zeste et le jus de citron dans une grande terrine.
- Battre les oeufs et le sucre au mixeur jusqu'à obtention d'un épais liquide mousseux qui retombe en ruban souple quand on le soulève avec une cuiller. Incorporer délicatement l'huile. Verser la farine et la vanille, fouetter jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
- Verser la moitié de la pâte dans le moule préparé. Disposer la moitié des pommes sur la pâte avec une cuiller. Recouvrir les morceaux de pomme avec une cuiller. Recouvrir les morceaux de pommeavec le reste de pâte, répartir d'autres morceaux de pommes sur le dessus. Saupoudrer avec 2 cuillerées à soupe de sucre.
- Faire cuire environ 1 heure et demie jusqu'à ce que les pommes soient à point, le gâteau doré et gonflé et la pâte élastique quand on appuie dessus avec le doigt. Si la surface dore trop vite, la recouvrir d'une feuille de papier d'aluminium. Poser sur une grille et laisser refroidir. Découper le gâteau en carrés et servir à température ambiante.

source



Manicotti

2 oeufs
200 g de farine
huile, sel
(éventuellement 1 c. d'extrait d'amande)
sucre, citron

Mélanger dans un saladier les oeufs battus, la farine, une pincée de sel (et 1 c. d'extrait d'amande)
Laisser reposer la pate une demi-heure.
Etaler la pate au rouleau très finement et couper de longues lanières de 4 cm de large (moi, à ce stade, je saupoudre sur ma table de la fécule de pomme de terre pour éviter que la pate colle).
Faire chauffer un bain de friture dans une casserole.
Entourer la bande de pate autour d'une fourchette à manche en bois, plonger la pate dans l'huile en la maintenant un peu contre la paroi de la casserole, quelques instants, pour éviter que le rouleau se défasse.
Faire frire rapidement, égoutter et recommander l'opération avec chaque lanière de pate.
Dès la fin de la cuisson, les tremper dans un sirop de sucre (1 bol d'eau, 1 bol de sucre, 1 jus de citron) que vous aurez laissé cuire jusqu'à la perle.

source



Apple Sauce

Ingrédients:

9 pommes, hachées
3 Tbs. Jus de citron
3 Tbs. Cassonade ou 1 1 / 2 Tbs. Honey
2 Tbs. Eau
1 / 2 Tsp. De cannelle moulue

Préparation:

Dans une grande casserole, mélanger les pommes, le jus de citron, du sucre ou du miel, de l'eau et de la cannelle.

Couvrir et placer au cours moyen-doux. Cuire, en brassant souvent, pendant 20 à 30 minutes, ou jusqu'à ce que les pommes soient très tendres.

Transférer dans un grand bol, écrasez grossièrement, couvrir et réfrigérer.

http://torah.org/learning/yomtov/chanukah/recipes/applesauce.html


Lokmet el-Qadi(les bouchées du juge)ou Loukoumadès

400g de farine
20g de levure,
4 oeufs
fleur d'oranger
200g de miel
lOg de cannelle
1/4 de l. d'huile et un entonnoir

Préparation 10 mn. - Durée 40 mn

Faire une pâte légèrement liquide avec une pincée de sel, la levure, les quatre oeufs et la parfumer avec l'eau de fleur d’oranger. Pour savoir si la pâte a bien levé, mettre dans un verre d'eau froide une cuillère à café de cette pâte. Lorsque ce témoin monte à la surface la pâte est prête à l'emploi. Mettre l'huile à bouillir et faire fondre le miel dans un récipient à part.

Verser la pâte semi liquide dans l’entonnoir, en bouchant l'orifice avec le doigt. Ensuite boucher et déboucher l'orifice au-dessus de l'huile bouillante par petits coups brefs. Les morceaux de pâte tombant dans l'huile bouillante prennent la forme de boules séparées les unes des autres. On les plonge ensuite dans le miel liquide où on les laisse durant une à deux minutes seulement.

Servir ensuite chaud ou froid en saupoudrant de cannelle. Ce sont les Bouchées du Juge.

source


LATKES (galettes de pommes de terre)

Pour 6 personnes
Préparation : 1/2 heure
Cuisson : 5 mn par série de Latkes

Ingrédients :
800 grs de Pommes de terre
1 gros oignon
2 oeufs
50 grs de farine
Persil hache,
Sel
Poivre
Huile

Préparation :
Peler les pommes de terres et l'oignon, les laver puis les sécher. Dans un robot ménager, les râper, le plus finement possible. Les égoutter dans une passoire. Disposer dans un grand saladier les pommes de terre avec l'oignon, incorporer ensuite, les oeufs, la farine et le sel. Travailler le plus rapidement possible les ingrédients ensemble, pour que les pommes de terre ne noircissent pas.

Faites chauffer de l'huile dans une poêle et déposer-y des petits tas plats de la préparation avec une cuillère à soupe. Laisser frire les latkes en les faisant dorer de chaque côté. Une fois cuits, déposer les latkes sur du papier absorbant avant de servir.

source

LATKES 2
 
Ingrédients :

- 500 grs de pomme de terre (de préférence bintje)
- 2 oignons
- 2 oeufs
- 2 cuillères à soupe de farine
- sel

Préparation :

Peler les pommes de terre et les oignons, les râper finement. Afin d'enlever l'eau des pommes de terre, les mettre pendant 10 minutes dans une passoire avec au fond un mouchoir en papier qui va absorber l'humidité. Dans une assiette battre les œufs.

Ensuite mélanger les pommes de terre, l'oignon, les œufs, la farine, le sel dans un saladier.

Faire chauffer de l'huile dans une poêle et y déposer des petits tas plats grâce à une cuillère à soupe. Laisser frire les laktes en les faisant dorer de chaque coté, une fois cuits, déposer les laktes sur du papier absorbant avant de servir.

source

LATKES 3

1 kg patate
250grs oignons
2 oeufs
sel poivre
2 cu de farine
raper les patate et oignons ajouter le reste

huile de d'arachide de preference
tres important: chauffer la poele avant de mettre l'huile
placer une cuilleree de la masse dans la poele, remuer celle ci quelques minutes, une fois que les latkess apparaissent dores et bien fermes, les tourner, finir la cuisson

source

Levivot Hanouka ( environ 10 levivot )

500 g de pommes de terre
2 cuilleres de farine (1/2 cuilleree de levure alacienne )
1 a 2 oeufs
sel . poivre
huile pour friture

Epelucher les pommes de terre , les raper et enlever le plus possible l eau qui s en degage . ( un conseil , moi je les mets dans un torchon propre et j essore ) les laisser dans une passoire les fait noircir ...

on rajoute la farine et l oeuf

on prend une cuillere a soupe et on en depose la quantite dans l huile chaude . et surtout on applatit ... plus le paillasson sera plat plus il sera croustillant . Le faire frire jusqu a ce qu il soit dore . Les deposer sur du papier absorbant . servir chaud ... ( si il en reste )

NB ; ma belle mere mettait 1 cuilleree de sucre et un peu de canelle et le servait avec un Yaourt ...et on le saupoudrait de sucre glace !!! ( plus ashkenase ... )

source





Des idées de plats

Entrées  :
Carottes cuites : ail+coriandre+piment doux+citron+huile
Salade cuite : tomates pelées + huile revenues à petit feu = très peu de liquide + poivrons verts grillés, pelés, en lannière + ail + piment doux, le tout revenu à tout petit feu
Poivrons rouges : poivrons grillés, pelés, en lannière + ail + citron + huile
Fenouil : cru, coupé en tranche fine + citron + huile
Betterave : soit ail + citron ou vinaigre + huile
soit cumin + citron ou vinaigre + huile
Concombre-tomates : coupés en petits morceaux + coriandre + oignons frais + citron ou vinaigre + huile
Aubergine : en rondelles. Trempées dans la blanc d'oeuf. Frites dans l'huile
Aubergine : Piquées à la fourchette. Grillées au four avec gousses ail non épluchées. Tu récupères la chair de l'aubergine = ail fondu. Tu rajoute du cumin + sel + huile.
Pois chiche : Tu ébouillantes les pois chiche (en boîte) pour pouvoir enlever la peau. Tu rajoutes de l'oignon frais + citron + huile

Poisson :
Poisson à la coriandre : ail + coriandre + sel + un peu d'eau : tu mijotes un petit peu. Tu rajoutes le poisson en morceaux (saumon, cabillaud, mulet) + un mélange d'huile et piment rouge et le jus d'1/2 citron. Tu laisses mijoter = sauce courte.

Boulettes de poisson : Hâcher filet de colin ou de lieu. Ajouter ail écrasé + piment doux + sel + oignon hâché + sel + huile + coriandre. Repos environ 1/2 heure. Tu façonnes des petits boulettes (1 petit oeuf). Dans une marmite : tomates pelées coupées grosiièrement + ail + piment doux + huile : un peu revenu. Tu ajoutes un peu d'eau. Qaund ça frémit, tu mets les boulettes. Tu laisses cuire à feu moyen.

Viande :
Viande + petits pois : revenir viande coupées en morceaux. Revenir oignon en lannière. Ajouter eau + curcuma + sel. Faire cuire à feu moyen. Quand viande cuite, tu ajoutes les petis pois + un carré de sucre et tu laisses mijoter à feu doux.

Viande + haricots verts : revenir viande coupées en morceaux. Revenir oignon en lannière. Ajouter tomates pelées coupées grossièrement + ail + curcuma ou piment doux + eau. Quand viande cuite, tu ajoutes haricots verts et tu laisses mijoter.

Boulettes de viande de boeuf : viande hâchée + oignon hâché + coriandre + pomme de terre crue hâchée ou râpée + piment doux + pointe (tte petite !!) de cannelle + pointe (idem !!) de gingembre. +sel + huile. Laisse reposer 1/2 heure. Dans une marmite : eau + curcuma + huile + sel. Quand eau frémit : tu mets les boulettes à cuire à feu moyen.

source



AUTRES LIENS

d'autres recettes

autre recette de beignets copyrigthée (à consulter sur le site)

on retrouve encore de ces mêmes recettes de Hanouka ici

pour finir, vous consulterez également cette note de carnetspi faite en décembre 2005
elle contient beaucoup de recettes dont certaines des mêmes recettes que la note présente (mais on ne s'en lasse pas!)

Posté à 01:06 - Traditions algéroises et orientales - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire