Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


19 mars 2008

EDUCATION A LA PAIX EDUCATION AU CONFLIT

gelluck_img_29lrge
image copyrigth Gelluck

EDUCATION A LA PAIX EDUCATION AU CONFLIT

La commission éducation à la paix de l'ICEM a sollicité des articles en rapport avec l''objet de ses activités. Christian Montcriol, instituteur en CE2 à l'école primaire Frédéric Mistral à Solliès-Pont, a dans sa pratique, surtout travaillé l'éducation au conflit, qu'il envisage comme un préalable de l'éducation à la paix.

L'idée de paix me paraît relever souvent plus d'une utopie que de la réalité : les endroits parfaitement paisibles étant les cimetières! Le conflit, c'est la vie tant qu'il ne tue pas la vie! C'est pourquoi je préfère parler d'éducation au conflit dans le sens d'aprentissage de la gestion de ceux-ci que d'éducation à la paix.

Une réflexion rapide me montre que par rapport à un conflit, nous pouvons en être soit les protagonistes soit les témoins. Il me semble que nous devons éduquer nos enfants à être l'un ou l'autre sachant qu'ils le seront tout au cours de leur vie et qu'ils n'auront pas à priori la solution.

Protagonistes : de l'affrontement à la confrontation
En mettant l'enfant/le groupe au coeur de ses apprentissages et en lui laissant vivre de multiples conflits (cognitifs ou sociaux) inhérents à ceux-ci, nous habituons les enfants à être à l'écoute de l'autre, voire dans un premier temps à être simplement à l'écoute d'eux-mêmes, à recevoir des avis opposés qui peuvent les faire progresser sans remettre en cause tout leur édifice affectif. C'est un entraînement que de pouvoir accepter la confrontation sans être démoli psychiquement et sans avoir envie dans un premier temps de répondre violemment.
Par le biais du conseil, l'enfant sera amené à exprimer son désaccord en ne cédant pas à la réaction pulsionnelle :
- habitude de la verbalisation, donc de la réflexion, prenant le pas
- possibilité de différer en créant des espaces/temps spécialisés


Témoins : de la passivité à l'engagement actif
Cela relève aussi d'un apprentissage que d'apprendre à repérer les sources de conflits, nommer les points de désaccord puis apprendre à positiver le conflit pour le dépasser.
La classe coopérative est également le lieu où, au travers de ses institutions, il est aisé de faire le parallèle avec celles existant au niveau national voire international et de montrer en quoi celles-ci ont toujours été des réponses suite à des conflits. Il est intéressant de noter comment en cette période, la communauté internationale essaie d'inventer un droit d'ingérence...

Animation et dynamique de groupes
La gestion des groupes devrait être un apprentissage de tous les instants à commencer dans la formation des enseignants! Le mouvement Freinet a su depuis longtemps fabriquer des outils permettant celle-ci. La plupart des conflits trouve leur solution dans un de ceux-ci. C'est la raison pour laquelle dans ma classe, nous introduisons au fur et à mesure de l'année, des outils précisant les droits et devoirs de chacun liés aux règles de vie établies elles aussi au fil du temps. Nous apprenons également à gérer le temps, l'espace. Pour se faire, il nous est indispensable d'élaborer des moyens conservant la mémoire de ces différentes décisions. Chacun doit également apprendre à jouer les différents rôles nécessaires à la gestion des conflits : animateur, président, secrétaire...


En écrivant cet article, je me suis aperçu combien était culturelle la primauté du verbal sur le corporel et combien il pourrait être dangereux de ne privilégier toujours que le premier. C'est une des raisons pour lesquelles il me paraît indispensable de pratiquer l'éducation physique. En ce qui concerne le conflit, il me semble que nos enfants tirent le plus grand parti du sport où le conflit peut être sublimé, celui-ci devenant alors un jeu. Celui-ci est alors codifié, les règles admises par les joueurs et en principe ceux-ci sont placés à parité de statut à défaut de l'être de compétence. Dans cet ordre d'idée, j'ai toujours fait pratiquer les jeux collectifs et les jeux d'opposition. Ceux-ci se révèlent particulièrement éducatifs. Il est très intéressant sur le plan sportif de mettre les enfants en position d'élaborer leurs règles, les tester, les modifier et également en position d'arbitre, ce qui les oblige à se décentrer.

Christian Montcriol

source

Posté à 06:55 - EDUCATION A LA PAIX - Permalien [#]