Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


14 février 2008

Les signes des temps

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 10,1-9.

Après cela, le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et localités où lui-même devait aller. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. N'emportez ni argent, ni sac, ni sandales, et ne vous attardez pas en salutations sur la route. Dans toute maison où vous entrerez, dites d'abord : 'Paix à cette maison.' S'il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l'on vous servira ; car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qu'on vous offrira. Là, guérissez les malades, et dites aux habitants : 'Le règne de Dieu est tout proche de vous.'


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Commentaire de ce texte:


Saints Cyrille et Méthode, missionnaires sachant lire « les signes des temps » (Vatican II, Gaudium et spes)


      Le désir intense de l'union spirituelle entre tous les croyants dans le Christ a inspiré les deux saints frères Cyrille et Méthode dans leur mission à laquelle ils ont assigné pour but de faire des peuples évangélisés par eux, dans l'Europe naissante, un lien d'union entre l'Orient et l'Occident. Pour cela, Cyrille et Méthode ont décidé de traduire en langue slave les livres saints, « jetant ainsi les bases de toute la littérature que ces mêmes peuples devaient développer dans leur langue »... Louer Dieu dans sa propre langue, être conscients de l'identité nationale et culturelle propre, assurer l'union la plus profonde entre tous les chrétiens, soit de l'Orient soit de l'Occident : n'est-ce pas là le programme missionnaire confirmé et recommandé encore récemment par le Concile Vatican II ?

      Le fait qu'un tel programme a été approuvé et encouragé par le Siège romain il y a déjà onze siècles a été certainement un des grands « signes des temps » qui annonçaient à l'avance un nouveau visage de l'Europe naissante. Malgré les hauts et les bas, et les grandes difficultés qui se sont produites au cours de l'histoire, nous pouvons reconnaître que la liturgie slave et la culture qui s'est édifiée sur les bases jetées par les deux saints frères sont encore aujourd'hui un témoignage indéniable de la continuité vivante de l'héritage de Cyrille et de Méthode. Même le désir de la pleine union des chrétiens s'est fait souvent sentir parmi les peuples slaves, spécialement dans les époques difficiles.


Jean Paul II
Homélie du 14/2/85 (trad. DC 1893, p. 367 © Libreria Editrice Vaticana)


Posté à 23:21 - Textes religieux bibliques - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire