Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


01 décembre 2007

Attendre Noël

DÉCEMBRE! Dès que nous entendons prononcer ce mot, nous retrouvons nos souvenirs d'enfance! Lumière scintillante, sapin illuminé, messe de minuit, chants de Noël! Chez nous, dans nos régions tempérées de l'hémisphère nord, c'est l'hiver... Les arbres sont dépouillés de leurs feuilles, plus de fleurs, de chants d'oiseaux, toute la nature s'endort, se repose. Les enfants rêvent de cette fête qui vient.

C'est à la fin du mois, le 25, qu'éclate leur joie, notre joie. Notre attente est comblée, c'est Noël!
Jésus naît de la Vierge Marie, il vient prendre notre condition humaine pour mieux la vivre, la partager et par là nous sauver.

Comme toute grande fête, elle nécessite une préparation. Ce temps d'attente est merveilleux, il est formateur aussi! Car dans un monde où règne le tout, tout de suite, savoir apprendre à attendre est une bonne chose. En cette année, ce temps se situe du 3 au 24 décembre, ce qui nous fait trois semaines de préparation;
aussi, hâtons-nous, car nous avons une semaine en moins (l'an dernier 2005, cette période s'échelonnait du 27 novembre au 24 décembre).

Ces semaines sont le temps de l'Avent. Avent vient du latin adventus qui signifie avènement, venue ou de l'ancien français avenir, arriver. C'est donc une venue importante que nous attendons.
Pour mieux nous repérer, avec les tout-petits, nous fabriquons une couronne de l'Avent. Couronne verte, faite de fines branches de sapin, quelques nœuds dorés et rouges, quatre bougies symbolisant les quatre semaines avant Noël.
Quelle joie pour les enfants lorsqu'on allume la première bougie;
choisissons-les de belles couleurs: rouge, or, jaune, rose peut-être.

Tout au long de la première semaine, nous nous préparerons à Noël, en famille; avec l'éveil à la foi, « nous approfondirons» ce qu'est l'attente faite de joie et de patience; puis à la deuxième semaine, nous allumerons la deuxième bougie et là nous penserons au partage et préparerons nos petits cadeaux, nos surprises et ainsi jusqu'à la quatrième semaine. Là, Noël est tout proche, il est là !

Pendant ce temps, nous nous efforcerons de poser des gestes concrets de partage, de paix., de réconciliation, d'entraide.

Ces attitudes seront en lien avec la venue de Jésus, Jésus Fils de Dieu, don de Dieu, prince de la Paix, Lumière du monde.

Cette couronne bien décorée sera placée près de la crèche qui accueillera les santons de Noël.

Notre cœur ainsi est prêt à accueillir Jésus, Fils de Dieu, Fils de Marie. Tout ce temps d'attente fait que Noël sera plus beau pour nous tous, plus vrai, plus fraternel, plus authentique en quelque sorte car Jésus qui vient nous sauver n'a pas fait semblant, il a tout donné jusqu'à sa vie même.

Posté à 06:24 - Découverte christianisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire