Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


01 avril 2007

Sacré poisson!

Le poisson d'avril, on en parle beaucoup mais on le connait finalement bien peu.

Cette espèce (appelée aussi Piscavrilii zygotus) dont on parle surtout pour son côté rigolo ne fut découverte que relativement récemment.

Ses points communs avec les cloches sont qu'il pond aussi des oeufs, et qu'il prolifère à la même période de l'année (à quelques jours près) mais ce sont à-priori les seuls. Donc il pond des oeufs. Le changement d'heure alerte ces oeufs, qui éclosent quelques jours après. Le poisson nait, et, comme les éphémères, ne vit qu'une journée. C'est entre-autres pourquoi il n'a d'habitat que le dos des êtres qu'il rencontre, sur lequel il aime se reposer.

Ce poisson relativement fragile est malheureusement menacé de disparaitre. Depuis quelques années la morosité joue son rôle implacable sur la disparition des espèces (les élephants roses par exemple sont presque éteints, et pas qu'à cause de l'ablation de leurs défenses). De plus les tentatives de suppression de l'heure d'été ne jouent pas en sa faveur.

Il existe cependant un certain nombre de personnes qui font tout pour les défendre, consciemment ou pas, arborant fiérement dans leur dos le symbole de cette espèce désormais rare. Une telle tentative avait déjà été tentée pour la sauvegarde des grands mammifères marins (baleines, cachalots, ...), mais fut rapidement abandonnée pour des raisons pratiques que nous ignorons encore.
Si vous souhaitez vous joindre à notre action, vous aussi, portez-le ! Les modèles les plus efficaces sont enduits d'huile de foie de morue.

source


De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire