Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


01 octobre 2006

HALLOWEEN? ou TOUSSAINT?

La légende : Retracer l'historique de Halloween, cette fête druidique d'outre-Manche.
Le Seigneur de la mort, Samain, avait sa fête le 1° novembre et les druides pensaient que, pour participer à cette fête, les morts revenaient dès la veille sur terre. Pour ne pas les décevoir, on préparait des offrandes à leur intention et on allumait des feux pour les tenir tout de même à distance. Cette croyance celte a pris racine en Irlande et lorsque poussé par une famine terrible, des milliers d'Irlandais sont partis chercher fortune en Amérique, ils ont emporté avec eux certaines de leur coutumes dont la fête des morts avec Samain. Dans ce contexte, il faut ajouter l'intervention d'un personnage vedette, Jack O'Lantern. Ce brave homme, au moment de sa mort et selon la légende, aurait été refusé au Paradis. Le diable lui aurait aussi fermé la porte de l'Enfer, tout en lui donnant, pour le consoler, une petite flamme tirée des fournaises ardentes dont il est le gardien. Dès lors, Jack erre, cherchant son chemin. Pour éclairer celui-ci, il aurait creusé un navet pour y placer sa flamme et en faire une espèce de lanterne. D'où le nom de Jack O'Lantern et la citrouille creusée d'aujourd'hui. Il faut enfin ajouter que le nouvel an des devins et sorcières n'est pas au 31 décembre mais au 31 octobre de chaque année.

Confusion
C'est l'église catholique d'Angleterre des premiers temps qui, comme en d'autres lieux et à d'autres occasions, a cherché à gommer les fêtes païennes en les christianisant, au moins un peu.  C'est ainsi que le calendrier chrétien a introduit la Toussaint, la fête All Hallow's Eve (littéralement "la veille de tous les saints"), en lieu et place de celle de Samain et des défunts. Mais la tradition païenne n'a pas été ôtée définitivement des esprits et c'est pourquoi la confusion demeure toujours entre la fête de la Toussaint et celle des morts. L'aspect moderne et américain de la fête de Halloween date de moins d'un siècle et la peur, comme la menace d'une malédiction s'il n'y a pas d'offrande, s'inscrit de mieux en mieux dans nos sociétés où l'on n'en est plus à un anachronisme près. Les enfants sont encouragés à se déguiser en monstres effrayants, en sorcières, en fantômes, avant d'aller de porte en porte réclamer des menus cadeaux. Les donateurs, en échange de friandises, ont l'assurance d'être laissés tranquilles par les garnements qui les visitent.

Étrange comportement
Ce qui est remarquable, dans cette affaire qui devient un phénomène de société, c'est de constater encore une fois que la peur est attrayante.  Les films qui mettent en scène les vampires, les fantômes ou les puissances démoniaques passent en séries télévisées très prisées. Les maisons d'édition complètent et enrichissent leurs collections "Suspense" et "Mystères" à qui mieux et font des tirages dignes des meilleurs Goncourt. Même dans les livres pour enfants, le phénomène est largement visible. La collection "Chair de Poule" est une mine financière pour l'éditeur qui vend chaque titre à des dizaines de milliers d'exemplaires. Nous sommes à l'aube d'un millénaire nouveau et tout le monde se félicite de ce que nous ne sombrions ni dans la folie furieuse ni dans l'angoisse panique qui ont précédé l'an mille. Mais aujourd'hui si nous sommes guéris de cette attitude, nous alimentons mille petites peurs dont nous pensons garder le contrôle, peut-être pour nous rassurer, pour conjurer les autres, et donner ainsi l'illusion d'une maîtrise des éléments et des événements.

Derrière les masques
Il faut reconnaître qu'en jouant avec des images de fantômes et en se moquant d'un au-delà incertain, Halloween peut croire maîtriser ses peurs jusqu'à considérer Halloween comme un exorcisme nécessaire et efficace.  Cependant, en se cachant derrière des masques et en jouant au mort-vivant, on n'interdit pas à la réalité de continuer à exister. Or, la réalité, c'est que la mort nous fait peur tant que nous n'avons pas vraiment compris le sens de la vie, et de l'après vie. Le déguisement effrayant et morbide, c'est une façon de se cacher tout en extériorisant nos angoisses et fantasmes dans une espèce de conjuration festive.

Quelle est l’origine du «Trick or Treat», porte à porte pratiqué par les enfants déguisés ? Lors de la fête du dieu Samhain, les druides se déplaçaient de maison en maison en réclamant des offrandes pour apaiser les esprits des morts.  La malédiction reposait sur la maison dont les habitants n’acceptaient pas de pourvoir à ces offrandes. «Trick or treat» «offrande ou malédiction» était la devise de cette pratique, la population était ainsi l’objet d’un chantage.


QUELQUES SUGGESTIONS :

Il y a tant de façons de partager sa foi ne ratez pas une occasion de plus de le faire. Soyez créatif, utilisez votre imagination.

(Décorations, bricolages, déguisements, expositions, partages divers)

* Décorez votre maison, mais selon le thème de l'automne (feuilles séchées, marrons, etc…), rendez votre maison lumineuse et chaleureuse.
* Célébrez Jésus. Gravez des citrouilles mais au lieu d'un visage effrayant, gravez une croix ou un sourire, gravez le nom de Jésus ou ornez-la d'un symbole chrétien (l'ichtus, par exemple)
* Dans votre Eglise, vivez la fête des saints, de tous les Saints!  ou "La fête de la joie" avec un concours pour les enfants déguisés en personnages bibliques, en anges ou en fleurs, etc.. Avec une exposition de présentations artistiques des fruits de l'automne... des jeux, et un goûter ou un verre de l'amitié

AVEC L'EGLISE
* Rendez-vous dans votre église pour la fête de la Toussaint et participez aux célébrations.
Avec les jeunes,, mettez sur pied un quizz biblique ou un jeu de devinette (un pictionnary biblique ) ?
* Si vous avez une action missionnaire, organisez une soirée à thème visant à récolter des fonds pour cette œuvre. Motivez les invités en les faisant se déguisez selon le pays que vous soutenez

A LA MAISON
* N'éteignez pas vos lumières et ne vous cachez pas si vous restez chez vous, répondez aux sonneries intempestives !
* Accueillez vos visiteurs avec quelques papillons contenant une parole biblique ou un mot de votre main afin de les donner avec des bonbons.
* Profitez de la soirée pour prier pour les autres, organisez une étude biblique avec temps d'intercession entre amis
* Partagez vos connaissances sur Halloween avec d'autres, informez sur les origines de cette fête, et son impact.
* Sortez, allez voir un film et mangez dehors avec toute votre famille.


Source

Posté à 06:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire