Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


16 septembre 2006

AIMER ?

Aimer ?

C'est pleurer, c'est hurler
c'est se débattre dans la nuit la plus totale
la bouche pleine de terre, le coeur percé
abandonné de tous renié par chacun
les yeux noyés de larmes
et se lever, AMI,
et croire en l'autre, en tout autre et AUTRE,
en SOI
et tout faire pour que l'autre vive
et soit heureux
quel qu'en soit le prix à payer

et le prix c'est mourir à ses propres projets
ou "visions" des choses et de la vie
du là et de l'au-delà
du maintenant, de l'ici, du toujours et du jamais
des possibles et des impossibles
aller jusqu'au bout de soi
pour pouvoir connaître qui est soi
accepter qui est soi
et vivre avec ses limites et celles des autres

c'est accepter ses limites et celles des autres
les aimer ces limites pour en faire des leviers
propres à soulever l'univers

c'est entrer ici et maintenant dans l'éternité
et l'union parfaite en dépit des circonstances et des apparences
c'est s'ouvrir d'une façon illimitée
et demeurer ouvert
(souvent le coeur à vif, "lou cor minjat", comme dévoré par les charognards)

aimer c'est se donner sans bornes
mais c'est surtout se recevoir d'abord
d'un autre, des autres

c'est accueillir, accepter, respecter
c'est respecter la liberté de l'autre
jusqu'à en mourir
mais sans ôter la vie

Aimer c'est respecter la vie, toute vie,
celle des autres et surtout celle de soi
c'est comprendre qu'en dépit des circonstances et des apparences
le fait d'être vivant est un cadeau GRATUIT
pour soi
et le fait qu'on soit cadeau GRATUIT  pour l'autre,
pour TOUT AUTRE!

aimer c'est apprendre à être PAUVRE
et à TOUT recevoir de l'autre, oui
TOUT
avant de vouloir donner
pour pouvoir espérer donner...
ensuite, un jour, maladroitement peut-être


peu importe alors les questions restant sans réponse,
qu'elles fassent partie du paysage ou du parcours du combattant,
celui censé procurer
tant de plaisir
à l'être qui souhaitait être épaulé
mais a dû indéfiniment se débattre seul
contre toute paroi
ou dans le vide
malgré la "présence" d'un aimé ou d'un soi-disant-aimant
immobile, sourd et aveugle à ses côtés
le regardant se débattre, pris au piège
de ses limites et incapacités momentanées

aimer c'est rester attentif et présent, oui PRESENT à l'autre
C'est tout accepter et TOUT ESPERER

danse contre danse, chant contre chant

Tah pour SB (15 septembre 06)

uels

(UELS 1 - KNTHMH)

Posté à 06:29 - Vie quotidienne - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire