Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


28 août 2006

Toute ressemblance...fortuite

- Oh, ma pauvre enfant, que vous est-il arrivé? pourquoi ces béquilles, un accuident?

- Non, pas un accident, une maladie des neurones, des paralysies intermittentes, une coordination motrice parfois difficile.

- Mais ce doit être difficile de vivre ainsi?

- Oui, c'est-à-dire que j'ai appris à reconnaître les prémices de mes crises, la raideur de la nuque, la crispation des machoires, les membres comme du coton, je ne prends jamais la voiture ou le vélo dans ces cas ou durant ces périodes, et si je ressens brûtalement ces symptômes alors que je'effectue quoi que ce soit, surtout hors de chez moi, je m'arrête, et je m'allonge, de préférence en un endroit abrité, pour ne pas courir de danger ou en faire courir . J'ai une formation de secouriste, et elle m'est bien utile, pour moi comme pour autrui!

- Mais pourquoi campez-vous seule ici?

-Pour me rééduquer à l'autonomie, vous voyez, tout est étudié pour que je puisse atteindre facilement ce dont j'ai besoin, pour que je puisse vivre en autarcie pendant la semaine.
Le plein air et le calme me revigorent

- Vous êtes courageuse!

- Je n'y pense même pas! Téméraire alors pourrait être le mot...

- Vous êtes une personne formidable, exceptionnelle, rare, admirable (là vous pouvez mettre d'autres qualificatifs possibles et plausibles)

- Laissez-moi me présenter, je suis une VIP (écrivain, journaliste, metteur en scène, , artste, éditeur...ou autre vocable de circonstance)
voici mes coordonnées, tenez, prenez ma carte, appelez-moi quand vous le voulez, passez me voir

- Je ne promets rien, mais peut-être...

- Au fait, vous écrivez?

- Oui

- Vous avez publié?

- Non

- Mais il faut absolument le faire, pensez-y!

- Je ne souhaite pas publier. J'ai plusieurs sites sur le net où je m'exprime à ma guise

- Mais ce n'est pas la meme chose! Le papier... l'écrit... le livre...le document ou l'oeuvre réel, non virtuel...

- En effet, au lieu d'attendre l'éventuel lecteur qui pourrait s'interesser à ce que j'écris ou à mes compositions artistiques diverses et éventuellement acheter ce que je produis, j'ai environ 150 000 visites minimum annuelles de parfaits inconnus et de quelques amis, modeste audience, oui , certes...

- Ah 150 000? tout de même! Mais alors raison de plus pour publier!

- Je n'en vois aucunement la nécessité urgente.

- Mais pour quelle raison?

- Je refuse que l'on expose ma vie privée, mon image, celle des miens.

- Ce n'est pas sérieux...

- Si très

- Comment ça serieux?

- Question de vie et de mort

- De qui?

- De moi et des miens

- Vous n'avez trouvé que ça pour vous rendre interessante?

- Je ne me rends pas interessante, je SUIS interessante, trop pour certains du moins!

- Mais c'est proprement incroyable ou révoltant!
qu'avez-vous donc fait pour en arriver là?

- Rien, absolument rien! J'ai voulu simplement être moi-même! et je tiens à le rester!

- Dégagez-vous de tout cela au plus vite.

- Ce n'est pas si facile que ça, vous savez, si c'était possible, ce serait déjà fait depuis longtemps!

- Essayez pour votre paix personnelle, pour votre tranquilité et pour celle de ceux qui, comme moi, vous approchent!

- Je fais de mon mieux, c'est que justement, les artisans de paix ne sont pas beaucoup appréciés, certains sont pourchassés, menacés

- En tous cas oubliez-moi, ne me contactez pas, qu'il ne puisse être fait aucun rapprochement entre vous et moi. La compassion et la curiosité ont des limites!

- Aucun problème! personne ne sait que vous m'ayez contactée, vue, ou parlée.

- On ne saurait être trop prudent, trop se protéger!

- Vous ne savez pas qui je suis, et moi j'ignore tout de vous! Aucune contamination ou rapprochement possible!

- Mais stupidement, pour obtenir de vous les vôtres, je vous ai donné mes coordonnées, rendez-moi ma carte immédiatement!

- Avec plaisir, et tout de suite, tenez, cela suffit-il à vous rassurer?

- Pas tout à fait, je ne me sentirai mieux que lorsque je respirerai un autre air que le vôtre!

- Mais, vous êtes là chez moi. Partez, oubliez-moi autant que vous voudrez et laissez-moi en paix!

- N'allez pas vous faire des idées surtout, et ne m'en veuillez pas, je déteste les histoires, les problèmes, les soucis, les embrouilles...

- Ne vous en faites pas, je vous ai déjà oublié...
Je prierai néanmoins afin que l'esprit de paix vous accompagne et vous habite où que vous soyez!

Posté à 06:44 - Vie quotidienne - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire