Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


27 juin 2006

Rester fidèle dans un monde qui change

Chacun  peut citer des exemples de fidélités rigides qui semblent anachroniques.

Tel ménage veut élever ses enfants comme il y a cinquante ans; tout va bien pendant l'enfance et, un beau jour, tout explose. Les dégats sont parfois terribles, parents et enfants en venant à l'inimitié réciproque.

Tel célibataire déteste tant le monde d'aujourd'hui qu'il a du mal à trouver des amis. S'il lui arrive de fréquenter une jeune fille, cela ne dure pas bien longtemps car elle ne peut supporter cette amertume et ce fiel permanent qui dénigre tous ceux qui approchent et les réalités d'aujourd'hui.

Tel autre voudrait revenir à la "vraie église" comme il la conçoit et comme, en fait, elle n'a jamais existé. Depuis l'origine, l'Eglise s'est adaptée aux évènements, aux circonstances. L'apôtre Pierre a été fidèle en évangélisant les païens alors que ce n'était pas sa première intention et L'Eglise a adapté ses rites aux populations qu'elle a rencontrées au cours de l'histoire.

Dans un ouvrage récent ("Au risque du temps"), Gaston Piétri écrit: "Il n'y a de fidélité qu'à l'épreuve de l'évènement. Si elle signifie continuité, elle implique tout autant le changement. Butée, aveugle en quelque sorte, rivée à une seule attitude choisie une fois pour toutes, incapable d'entrer dans l'intelligence de situations nouvelles, cette fidélité serait hors du réel, en définitive, hors de la vérité humaine."

La fidélité est un vrai défi pour chacun: il s'agit d'aimer sa femme comme elle est devenue, il s'agit d'aimer le monde comme il est, il s'agit d'aimer le temps que Dieu nous donne. Ce sont les hommes de ce Temps que Dieu veut sauver parce qu'il les aime. Le monde change, rester fidèle est un vrai défi, car il s'agit de distinguer l'essentiel de l'accessoire, d'ouvrir son coeur à l'inattendu.

Dieu vient à l'heure même où on ne l'attend pas.

Yves Guiochet (source: le Journal Paroissial-Limoges)

Posté à 06:13 - Réflexions - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire