Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


11 juin 2006

Les 7 moines

Au cours de la nuit du 27 au 28 mars 1996, sept moines du monastère cistercien N.-D. de l’Atlas en Algérie furent enlevés par des islamistes fondamentalistes. Leur enlèvement fut revendiqué par la faction radicale du G.I.A. (Groupe Islamique Armé) dans un communiqué en date du 18 avril 1996 et publié le 27 avril. Dans un second communiqué, en date du 23 mai, le G.I.A. annonçait qu’ils avaient été exécutés le 21 mai. La messe des funérailles fut célébrée à Alger le samedi 2 juin et ils furent enterrés au cimetière de leur monastère à Tibhirine, le lundi 4 juin 1996.

Les membres survivants de la communauté de l'Atlas ont été aidés par des volontaires venus de plusieurs monastères trappistes de pays différents. Leur communauté est établie au Maroc, près de Midelt.

Les sept frères pris en otages et assassinés étaient tous de nationalité française. Le processus vers leur béatification éventuelle sera introduit en communion avec les autres martyrs chrétiens d'Algérie.

Ils avaient reçu leur formation monastique dans différents monastères de France : Bellefontaine, Aiguebelle et Tamié, selon les brèves biographies suivantes :

Dom Christian de Chergé

Né le 18 janvier 1937 à Colmar (Haut-Rhin), il est entré au monastère de l’Atlas le 20 août 1969, étant déjà prêtre (ordonné le 21 mars 1964). Il fit son noviciat à Aiguebelle et sa profession solennelle à l’Atlas le 1er octobre 1976. Il était prieur titulaire de l’Atlas depuis 1984. Il avait étudié à Rome de 1972 à 1974 et était très impliqué dans le dialogue entre les religions. Son Testament,  écrit plus d'un an avant sa mort, mais découvert après, est déjà consideré comme une oeuvre classique de littérature moderne religieuse. Pour une étude plus approfondie du Testament et de l'esprit de Dom Christian, voir l'article de Dom Bernardo Olivera: Moine, Martyr et Mystique.

Frère Luc Dochier

Né le 31 janvier 1914 à Bourg-de-Péage (Drôme), il est entré au monastère d’Aiguebelle le 7 décembre 1941. Il est arrivé à l’Atlas en 1946 et y a fait profession solennelle le 15 août 1949. Il a donc passé plus de 50 ans en Algérie. Comme médecin, ses supérieurs à Tibhirine lui avaient demandé d'établir une petite clinique pour le voisinage, qui le fit connaître dans toute la région.

Père Christophe Lebreton

Né le 11 octobre 1950 à Blois (Loir-et-Cher), il est entré au monastère de Tamié le 1er novembre 1974 et y a fait profession solennelle le 1er novembre 1980. Il est arrivé à l’Atlas en 1987 et fut ordonné prêtre le 1er janvier 1990. Il était maître des novices et sous-prieur. Il est aussi un des premiers membres de la génération de 1968 qui a sacrifié sa vie pour la foi. Une sélection de ses nombreux poèmes et la partie finale de son Journal ont été publiées à titre posthume.

Frère Michel Fleury

Né le 21 mai 1944 à Sainte-Anne (Loire-Atlantique), il est entré au monastère de Bellefontaine le 4 novembre 1980. Il est arrivé à l’Atlas en 1984 et y fit profession solennelle le 28 août 1986. Il était le cuisinier et le jardinier de la communauté, reconnu par sa simplicité et son esprit de prière.

Père Bruno Lemarchand

Né le 1er mars 1930 à Saint-Maixent (Deux-Sèvres), il est entré au monastère de Bellefontaine le 1er mars 1981, étant déjà prêtre depuis le 2 avril 1956. Il est arrivé à l’Atlas en 1989 et y fit profession solennelle le 21 mars 1990. Supérieur depuis 1992 de l’annexe de l’Atlas à Fès au Maroc, il était à l’Atlas au moment de l’enlèvement, à cause de l’élection du prieur de l’Atlas qui devait avoir lieu le 31 mars 1996.

Père Célestin Ringeard

Né le 27 juillet 1933 à Touvois (Loire-Atlantique), il est entré au monastère de Bellefontaine le 19 juillet 1983. Prêtre depuis le 17 décembre 1960, il avait exercé son ministère dans les rues. Il est arrivé à l’Atlas en 1987 et y fit profession solennelle le 1er mai 1989. Il était le chantre.

Frère Paul Favre-Miville

Né le 17 avril 1939 à Vinzier (Haute-Savoie), il est entré au monastère de Tamié le 20 août 1984, après avoir exercé le métier de plombier. Il est arrivé à l’Atlas en 1989 et y fit profession solennelle le 20 août 1991. Il était doué et très compétent pour tout travail manuel.

Les oeuvres suivantes peuvent être consultées:

De Chergé, Ch. L’invincible espérance, Bayard Éditions / Centurion, 1997.
Duteil, M. Les martyrs de Tibhirine, Paris: Éditions Brepols, 1996.
Frère Christophe, Aime jusqu’au bout du feu, Annecy: Éditions Monte-Cristo, 1997.
Frères de l'Atlas, Sept vies pour Dieu et l’Algérie, Paris: Bayard Éditions / Centurion, 1996.
Masson, R. Tibhirine. Les veilleurs de l’Atlas, Paris: Les Éditions du Cerf / Saint-Augustin, 1997.
Olivera, B. Jusqu'où suivre? Les martyrs de l'Atlas, Paris: Les Éditions du Cerf, 1997.
Ray, M.-Ch. Christian De Chergé, Prieur de Tibhirine, Bayard Éditions / Centurion, 1998.

source

Posté à 06:22 - Hommage aux martyrs de Tibhirine - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire