Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


13 avril 2006

La mouna!

Voici un jour qui va nous rappeler une fête qui nous réunissait, Pâques.

Le temps où l'on remplissait les cabassettes, ne rien oublier, les boissons, les victuailles (la colère du Patriarche aurait gaché la journée), et pour le confort les pliants pour les mamies et les mamans, les plaids, tapis rafias et autres. Direction : forêts de Sidi Ferruch ou de Baïnem, ne pas partir trop tard pour s'installer.La pétanque, les jeux de ballon, cartes ..... Le moment du repas, les cocas, la tchouktchouka, les rires et les plaisanteries d'chez nous.
Et le Père, souvent debout pour surveiller sa petite famille (ou sa smalah) les yeux pétillants de bonheur de nous voir heureux.Puis, le moment attendu, la Reine de cette fête, LA MOUNA. Et oui, notre mouna.tionnal.
Tous en la dégustant, on échangeait les recettes, dis "commont t'ya fait monter la patte ". Pour nous, on la déposait dans une cuvette et on la recouvrait d'un pantalon, la fermeture de la braguette côté pâte.Le soir le retour, après une journée bien remplie, les yeux gonflés de fatigue. Alors, au nom de notre Sainte Mouna, je vous souhaite de Bonnes Fêtes de Paques, croyants et non croyants, sans oublier cette semaine, ceux qui fêteront La Pâque (ou Pesah, le Passage). L.Balaguer

________________________________

La Mouna

Il semble que la tradition de la mouna s'installa vers 1880-85.

les lundis de Pâques et de Pentecôte, au Ravin de la Vierge, à proximité de la grotte, Oranais et villageois arrivaient entassés dans des charrettes, joyeux, fredonnant une chanson en patois valencien : 'Viva la mouna de Misserghin'.

Ils pique-niquaient à l'ombre des thuyas, des caroubiers, des pins et des buissons. Souvent un gigantesque riz était préparé et dégusté sur place.

Farine : 1kg Beurre : 75 g
Sucre : 300 g Orange : 1 zeste (rapé)
Oeufs : 5 Levure du boulanger : 80 g
Huile d'olive : 6 cuillerées à soupe

La Mouna

Histoire :
Au XVI siècle, les rois d'Espagne enfermaient leurs courtisans
indésirables dans les forteresses qu'ils possédaient sur les côtes
d'Afrique du Nord. La forteresse d'Oran était sur l'avancée
de la rade de Mehrs-El- Khébir. De nombreux singes ( monos)
habitaient ce rocher qui fût appelé Fort Lamoune, une fois par an,
lorsque les prisonniers étaient autorisés à recevoir leur famille, pour Pâques, elles leur faisaient passer à travers les barreaux, de grosses brioches parfumées, et depuis ce gâteau se nomme La Mouna. Des familles exilées d'Espagne s'étaient installées à Oran dans le quartier de La Blanca.

La Mouna - 1ère recette

préparation : 30 minutes - cuisson : 30 minutes

Ingrédients :

1 kg de farine
75g de levure
250g de sucre
5 oeufs (+ 1 jaune pour dorer)
75g de beurre fondu
1/2 verre de rhum
2 zestes d'oranges et leur jus
1 zeste de citron
1 verre de lait
1 pincée de sel
2 cuillères d'eau de fleur d'oranger
20g d'anis vert
Des morceaux de sucre concassés.

Recette :


1 ) Préparation du levain : faire bouillir les grains d'anis dans un peu d'eau. Retirer un verre de cette eau. Dans cette eau, ajouter le lait, délayer la levure, ajouter une pincée de sel. Mélanger en pétrissant à 125g de farine. Couvrir et laisser reposer dans un endroit tiède. Le levain sera prêt quand il aura doublé de volume (attendre 1 h environ)

2 ) les mounas : travailler les oeufs (blancs en neige) avec le sucre, les zestes d'oranges, l'huile et le beurre, plus le rhum et la fleur d'oranger. Ajouter le reste de la farine et le levain. Pétrir jusqu'à ce que la pâte se détache bien (10 à 15 min) Ajouter encore de la farine s'il le faut pour que la pâte se détache bien. Laisser reposer 2 h dans un endroit tiède (pâte recouverte d'un torchon) Ensuite mettre en boules (comme dans un grand bol) sur des papiers beurrés et laisser encore reposer pendant 1h et demie au moins. Dorer à l'oeuf, saupoudrer de sucre concassé. Enfourner dans un four préchauffé. Pendant 20 min ou plus à la Th. 5. Surveiller la cuisson, une seule plaque au milieu du four, cuire en 2 fournées.

-----------------------------------------------------

La Mouna - 2ème recette
préparation : 30 minutes - cuisson : 40 minutes

Ingrédients :

- 1kg de farine
- 6 oeufs
- 300 g de sucre
- 500 g de sucre concassé pour la garniture
- 250 g de beurre
- 1/2 verre de rhum
- 1 paquet de sucre vanillé
- 1 paquet de levure du boulanger
- les zestes de 2 oranges et d'1 citron
- 4 cuillerées de lait dans une tasse ou un verre.

Recette :


puis, dans la farine ou s'amménage un puits, ous qu'on met les oeufs battus en omelette, le sucre ; ou s'ajoute le sucre vanillé, les zestes (d'orange et de citron), avec le verre de rhum (...il faut surveiller que c'est le maris s'le tape celui-là). C'est pas fini, on s'ajoute encore le beurre qu'on a fondu et la levure qu'on a délayée avant.
En se mouillant les mains avec un peu d'huile (de la bonne) on travaille le tout jusqu'à ce que la pâte elle soit molle mais qu'elle colle pas.
Y faut alors couper des rondelles de papier blanc, grandeur d'une assiette plate et on se les graisse.
Les mounas on se les forme et on se les dépose sur les papiers. Et laissez-les monter, après avoir recouvert d'un linge.
Avec le thermostat 6, pendant 10mn le four y se préchauffe.
On s'fait une croix de 2cm ac' des ciseaux sur le milieux d'la mouna.. Avant qu'elles soyent enfournées on s'les passe au jaune d'oeuf et on s'les saupoudre ec'le sucre concassé (grossièrement).

Après 30 à 40 mn les mounas elles seront légèrement dorées et bonnes à être dégustées en famille.

-----------------------------------------------------

La mouna - troisième recette


ingrédients :

500g de farine,
10cl d'huile,
1/2 cube de levure de boulanger,
100g de sucre en poudre,
3 oeufs,
1 sachet de sucre vanillé,
1 zeste de citron râpé,
1 c.a.s. de rhum brun,
un peu de lait tiède.

Décoration : 2 jaunes d'oeuf, 1 pincée de sel, 4 sucres en pierre

Recette :

Délayez la levure de boulanger dans un demi-verre de lait tiède.
Laissez reposer à température jusqu'à ce que le mélange commence à mousser.
Mélangez dans un saladier (ou au mixer si vous avez une fonction "pâte") la farine, le sucre en poudre et le sucre vanillé, le sel, le zeste de citron.
Ajoutez les oeufs un à un, l'huile, le rhum, le lait mélangé à la levure.
Pétrissez la pâte (idéalement environ 1/4 d'heure).
Laissez reposer 6 heures à température, dans un saladier recouvert d'une serviette.
Séparez la pâte en deux et pétrissez à nouveau.
Déposez sur du papier sulfurisé beurré et laissez monter encore 4h.
Préchauffez le four à 130° pendant 15 mn. Pendant ce temps, concassez grossièrement les sucres en pierre au pilon, battez les deux jaunes d'oeuf avec un peu d'eau et badigeonnez-en les mounas.
Déposez sur le sommet des brioches le sucre concassé.
Enfournez env. 45 mn. Surveillez la cuisson et augmentez éventuellement vers la fin de façon à ce que les mounas brunissent.


Cette délicieuse brioche se consomme traditionnellement à Pâques chez les pieds-noirs. On enfouit parfois pour cette occasion un oeuf dur à l'intérieur.

Posté à 06:16 - Traditions algéroises et orientales - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire