Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


06 janvier 2006

Croisière pour découvrir l'islam et ses monuments

  A partir de 1970 €  8 jours 7 nuits  du 25/02/2006 au 04/03/2006

Terre Entière vous invite à la rencontre de l'Islam. Une civilisation, une histoire, une religion dont le monde ne cesse de parler mais qu'il connaît fort mal. Pour cette Introduction à l'Islam, Terre Entière a rassemblé les meilleurs chercheurs et partenaires. Par les visites du Caire islamique, par des conférences et des débats, vous entrerez dans une meilleure connaissance de l'Islam. Vous logerez dans l'un des meilleurs hôtels de la ville. Des groupes de vingt personnes seront constitués, accompagnés chacun par un guide local pour les visites (avec un minibus par groupe). Le programme de chacune des journées a été particulièrement étudié de sorte que l'alternance entre les visites (habituellement le matin), les conférences et débats ainsi que les repas (parfois en ville) contribuent à la qualité de votre séjour.

plaquette

thème des conférences

Conférenciers:

M. Hamit BOZARSLAN
M. Hakim EL GHISSASSI
M. Bruno ETIENNE
M. Alain GRESH
Mme Annick LECLERC
M. Pierre LORY
M. Jean-Jacques PERENNES
M. Emilio PLATTI
M. Dominique VIDAL

PROGRAMME

Les visites de sites ne s'effectueront pas le même jour pour chaque groupe, afin de permettre à chacun de bénéficier des meilleures conditions de confort dans les lieux islamiques du Caire. Le programme est donc présenté de manière indicative. La ville du Caire est la plus riche de tout l'Islam en monuments. Le quartier du Vieux Caire islamique qui a fait l'objet d'un classement sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en 1979 est le cadre idéal pour découvrir et comprendre l'art de l'Islam.

Samedi 25 février : Paris-Le Caire

Dimanche 26 février - Les premiers monuments islamiques du Caire. Mosquée d'Amr / mosquée de Ibn Tulun / musée Gayer-Anderson.

Non loin du Vieux Caire (quartier copte), visite de la mosquée d'Amr, créée en 642 par 'Amr Ibn el As, compagnon du Prophète et fondateur de Fustat, camp militaire à l'origine de la capitale égyptienne. Composée de colonnes et de chapiteaux antiques, entièrement remaniée depuis sa création, il s'agit de la plus ancienne mosquée d'Egypte mais aussi de l'un des plus anciens monuments de l'Islam. Aperçu du site archéologique de Fustat. Poursuite avec la découverte de la mosquée d'Ibn Tulun bâtie au IXe siècle par un général turc originaire de Samarra. Cette mosquée, isolée de la ville par un mur d'enceinte, est le plus ancien témoignage intact de la civilisation musulmane en Egypte et l'un des plus admirables. Construite en briques habillée de stucs, composée d'une cour carrée pourvue d'une belle fontaine à ablutions et d'un minaret hélicoïdal inspiré peut-être par le souvenir des ziggourats mésopotamiennes, la mosquée d'Ibn Tulun possède une architecture harmonieuse d'une très grande pureté. Découverte du musée Gayer-Anderson qui jouxte la mosquée d'Ibn Tulun. Un beau musée consacré à l'art oriental, hors des sentiers battus, annexe du musée d'art islamique.

Lundi 27 février : Le quartier du Caire islamique.

Cette seconde matinée sera consacrée à la découverte du quartier de l'ancien Caire fatimide. Nous débuterons notre visite par les portes de Bab el-Futuh et de Bab el-Nasr. La porte des Conquêtes et la porte de la Victoire, toutes deux flanquées de tours jumelles, furent construites au XIe par trois architectes du nord de la Syrie, appelés au Caire par le vizir du calife al Mustansir. Entre les deux portes, les vestiges du rempart sont absolument splendides. Poursuite par la visite de la mosquée d'el-Hakim : cette mosquée, inspirée par celle d'Ibn Tulun, est, malgré une restauration excessive, l'un des rares sanctuaires fatimides à avoir conserver son plan initial. Construite à la fin du Xe siècle et au début du XIe siècle, la mosquée el-Hakim, avec ses hauts murs, ses tours massives, ses piliers robustes, dégage une impression de puissance qui s'accorde bien aux murailles voisines. Nous irons ensuite dans la Qasaba, principale artère de la ville au Moyen Age (rue Muizz li-Din Allah), où se cotoient palais, mosquées, caravansérails, tombeaux et madrasas mamelouks établis à la place d'anciens palais fatimides : la mosquée el-Aqmar dont la façade présente un décor particulier chargé de références chiites ; la madrasa de Barquq ; le mausolée du sultan Qalawun inspiré par le dôme du Rocher à Jérusalem ; le mausolée de Muhammad an-Nasir ; le Palais de l'émir Beshtaq sont les fleurons de ce remarquable patrimoine. Nous visiterons le mausolée du sultan Qalawun (sous réserve de réouverture) et, surtout, la maison Beit Suhaymi, une somptueuse résidence dotée de très belles pièces de réception et entourée de grands jardins.

Mardi 28 février : Le quartier du Caire islamique, 2e partie

Notre matinée débutera par la visite extérieure du complexe d'el-Ghouri (actuellement en cours de restauration) qui abrite un remarquable caravansérail. Elle sera suivie par la découverte de la mosquée el-Azhar, c'est-à-dire la splendide, achevée en 972 par les califes fatimides pour être la principale mosquée de la nouvelle ville d'el-Qahira. Al-Azhar est aujourd'hui la plus haute autorité religieuse du monde sunnite. L'université dispense des cours de théologie, mais aussi un enseignement plus généraliste. Des milliers d'étudiants musulmans du monde entier, les azharis, en suivent les cours.
Pour terminer la matinée, nous irons ensuite flâner dans le souk de Khan el Khalili. Bâti au XIIIe siècle, ce bazar était autrefois le coeur d'un marché très populaire uniquement consacré à l'artisanat local. Aujourd'hui, malgré les étals de souvenirs où se côtoient statuettes pharaoniques et pyramides sous cloche en plastique, le Khan el-Khalili reste une étape incontournable du Caire islamique.

Mercredi 1er mars : La dynastie de Saladin et les Mamelouks.

La matinée débutera par la découverte de la citadelle érigée à partir de 1176 sur ordre de Saladin en grande partie par les prisonniers croisés qu'il ramena au Caire. Cette forteresse, située sur les contreforts du Moqattam, était le point fort d'un vaste programme défensif qui devait englober, par 20 kilomètres de murailles, la ville entière. Elle servit de résidence aux sultans mamelouks et aux pachas ottomans. La citadelle abrite plusieurs musées et mosquées parmi lesquelles la mosquée de Mohammed Ali bâtie au XIXe siècle et surnommée la mosquée d'Albâtre. Continuation de la visite par la mosquée Muhammad an-Nasir ibn Qalawun qui possède de superbes mihrab et minbar et par la porte de Bab al-Azab où furent, en 1811, traîtreusement exécutés plus de 400 mamelouks après un "festin prétexte". Directement au pied de la citadelle, la visite se poursuivra par la découverte de la mosquée-madrasa de Sultan Hassan, chef d'oeuvre de l'architecture arabe. La mosquée de Sultan Hassan est sans nul doute le plus impressionnant témoignage artistique de la période Mamelouk. Erigée au XIVe siècle (1356-1363), ce monument s'articule à la manière des édifices persans autour d'une cour à iwan desservant une mosquée et quatre collèges. La mosquée Rifaï, pendant de la mosquée de Sultan Hassan, a été bâtie au XIXe siècle. Elle est la tombe des rois Farouk et Fouad ainsi que du shah d'Iran.

Jeudi 2 mars : Musée d'art islamique / Qasaba Ridwan Bey /mosquée el-Mu'ayyad / porte de Bab Zuwayla

Musée d'art islamique (Sous réserve de réouverture). Il est l'un des trois grands musées du Caire. Après le musée Egyptien, c'est sans conteste le plus beau musée de la ville et sans doute l'un des plus calmes ! Il abrite l'une des plus importantes collections d'antiquités islamiques du monde. Promenade dans la Qasaba de Ridwan Bey, rue couverte avec ses échoppes du XVIIe siècle. Nous passerons devant la belle mosquée de Salih Talaï et visiterons ensuite la mosquée el Mu'ayyad (1415-1420) : cette dernière, la plus tardive des mosquées à portique, est aussi l'une des plus remarquables du Caire avec sa coupole à motif en dents de scie et ses deux minarets plantés sur les tours de la porte Bab Zuwayla (XIe) qui marque l'entrée sud de la ville fatimide.

Vendredi 3 mars : Le Caire / Saqqarah

La matinée de cette journée sera consacrée aux dernières conférences.
Excursion à Saqqarah ou après-midi libre. C'est l'occasion de compléter individuellement votre découverte de l'Islam au Caire par des sites ou des monuments de petite dimension : musée ethnographique du Caire, musée de la Céramique Islamique, Nilomètre de Roda, Palais Manyal, musée Oum Kalsoum...

Samedi 4 mars : Le Caire -Paris


De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire