Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


31 décembre 2005

Demain, une nouvelle année!

POURQUOI NOTRE NOUVELLE ANNEE COMMENCE-T-ELLE LE 1er JANVIER ?

La nouvelle année ne commence pas dans toutes les cultures au même moment, et notre calendrier actuel, n'a pas toujours été le calendrier en vigueur en occident. D'ailleurs, le fait de commencer l'année en plein hiver n'est pas une chose naturelle et évidente : les anciens romains, par exemple, considéraient que le début de l'année se situe au printemps, au moment du renouveau de la nature.

Le calendrier que l'on connaît aujourd'hui a été inventé par le pape Grégoire XIII. En effet, c'est lui qui, en 1582, a fixé le premier jour de l'année le premier janvier.
Cette date avait déjà été retenue. Ce calendrier est appelé calendrier grégorien.
D'autres calendriers sont utilisés de nos jours

La fête du Jour de l'An a lieu le 1er janvier de l'an et bien entendu, elle est consacrée à la nouvelle année.  Habituellement, elle se déroule en famille, mais souvent avec des amis.  On s'échange alors des vœux de bonne année qui touchent souvent la santé.

AUTREFOIS

Cet évènement était célébré d'une autre façon.  En fait, le matin du Jour de l'An, les enfants s'éveillaient tôt en sachant depuis la veille que des cadeaux leur seraient offerts.  La maman les rassemblait pour ensuite demander la bénédiction paternelle.  Dans tous les pays chrétiens, l'autorité paternelle commandait le respect, mais ce respect se manifestait de diverses façons selon les continents et l'origine des personnes.  La scène de bénédiction était toujours remplie d'émotions: le père demandait alors à Dieu de bénir sa femme et ses enfants, tous agenouillés devant lui.  Ce moment concordait avec la remise des cadeaux.  Par contre, ces présents étaient toutefois modestes et se résumaient souvent à quelques bonbons, des fruits, des vêtements et pour les chanceux, un jouet de fabrication artisanale.

    Avant de se rendre à la messe, la famille s'arrêtait chez les grands-parents pour une autre bénédiction, mais cette fois-ci, elle est donnée par le grand-père.  D'année en année, le geste se répète, mais ne perd en rien son caractère touchant.  Il y avait aussi une autre coutume, mais elle était réservée aux hommes.  Ces derniers se promenaient d'une maison à l'autre pour transmettre les souhaits de "bonne et heureuse année" au nom de leurs familles.  La tradition d'envoyer des cartes dans le temps des fêtes est donc née de cette tournée de visite.


Source


De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire