Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


09 décembre 2005

Charles de Foucauld, homme de son temps et prophète pour aujourd’hui

Dans le destin hors du commun de cet homme si marqué par ses origines, son époque, son milieu, le contraste est frappant entre les particularités de sa vie et I’universalité de son message qui éclaire aujourd’hui la route de tant de gens à travers le monde.

Charles de Foucauld, homme de son temps

Il est intéressant de situer Charles de Foucauld: ses origines - aristocratie par son père, bourgeoisie d'argent par sa mère -, son milieu militaire, son époque - la« revanche» après l'humiliante défaite de 18711 l' anticléricalisme et les « persécutions» de la France républicaine contre l’Église -, son histoire personnelle depuis les blessures affectives provoquées par la mort rapide de ses parents jusqu'à l’exploration au Maroc, qui, au-delà de l’exploit, révèle le chercheur consacrant les dix dernières années de sa vie à une entreprise scientifique d'un haut niveau pour la connaissance de la culture touarègue.

Le message de Charles de Foucauld: revenons à l'Évangile

À la suite des grands saints - comme François d'Assise - suscités par Dieu pour rappeler au peuple chrétien les exigences de l'Évangile, Charles de Foucauld redit l'essentiel: « Revenons à l'Évangile; si nous ne revenons pas à l'Évangile, Jésus ne vit pas en nous ».
Revenir à l'Évangile, c'est laisser vivre en nous Jésus de Nazareth: une vie de pauvreté du cœur et de disponibilité à tous, à la dernière place, s'insérant dans ce qu'il y a de plus humain.
Charles de Foucauld s'est engagé inconditionnellement dans l'Évangile, habité qu'il était par l'amour passionné du Christ. C’ est à cette source que nous puisons, nous, membres de sa famille, mais beaucoup d'autres avec nous.

Charles de Foucauld, prophète pour aujourd'hui

À partir de cet essentiel, le retour à I’Évangile, voici quelques points par lesquels Charles de Foucauld éclaire notre route dans une Eglise soucieuse de répondre aux besoins actuels du monde.

Charles de Foucauld, un homme en recherche
- Il est proche de tous ceux - jeunes en particulier - qui cherchent un sens à leur vie,
lui qui a passé le tiers de sa vie dans l'incroyance.
- Il a cherché toute sa vie, mais avec un point fixe: imiter la vie de Jésus à Nazareth. Il savait discerner la volonté de Dieu dans les événements. Dans un monde qui bouge si vite, il peut nous aider à en accompagner les mutations pour répondre aux besoins de nos contemporains.

Nazareth: présence à Dieu, présence aux hommes. Faire le lien est l'essentiel de nos vies
Charles de Foucauld a pensé rester toujours moine en vivant de plus en plus près des
gens, devenant à Tamanrasset si abordable et si petit.
Présence aux hommes dans des relations simples d'amitié, mais aussi en solidarité avec ceux qui sont victimes de l'injustice (sa lutte contre l'esclavage) ; il a abordé le peuple touareg avec un grand respect, désirant le connaître avec les exigences d'une approche scientifique et faire connaître et reconnaître sa culture.

Le souci des « plus loin»
Partant de sa foi en Jésus Sauveur, il en est arrivé à accepter la perspective du sacerdoce. Et une fois prêtre, il a voulu se consacrer aux plus délaissés, d'abord aux habitants du Maroc où il n'a pu pénétrer, puis au peuple des oasis, enfin aux Touaregs. Il. consacrera ses dernières années à ce peuple, tout en se disant prêt à aller jusqu'au bout du monde annoncer l'Évangile.

Bâtir une fraternité universelle à partir des pauvres et les mettre au centre de la société et de l'Église

Vivre l'Église peuple de Dieu
Non l'Église, société pyramidale, mais l'Église, peuple de Dieu, au service duquel certains exercent simplement un ministère. Charles de Foucauld a eu très tôt cette conviction de la vocation commune des baptisés: dans sa congrégation, pas de distinction entre prêtres et frères; l'Association est accueillante à tous, laïcs, religieux et religieuses, prêtres. Il a cherché à faire venir, comme collaborateurs, des laïcs, missionnaires à part entière, comme le furent Priscille et Aquila pour saint Paul (Actes, 18, 1-4; 19-26).

Henri LE MASNE, prêtre Fraternités sacerdotale et séculière

Posté à 06:55 - Spécial Charles de Foucauld - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire