Sentences

Sentences spirituelles diverses, mieux connaître les grandes religions: Judaïsme, Islam, Christianisme, Charles de Foucauld

compteur_carnetspi


25 février 2005

Réagir face au handicap

source

Objectif

Cette séquence est basée sur plusieurs animations qui mènent à une réflexion sur le handicap.

Niveau

Elle a été élaborée pour deux classes de quatrième totalisant quarante deux élèves.

Temps

Chaque séance dure une heure et demie et la séquence se déroule sur cinq séances.

Conditions de mise en oeuvre

Trois intervenants encadreront chacun un groupe de quatorze élèves.

Les séances se dérouleront, en fonction de leurs objectifs et de leurs activités, en classe, au CDI et sur le terrain de basket.

Matériel nécessaire pour cette séquence :

  • canne fauteuil roulant
  • bandeaux
  • écharpes
  • casque et bouchons anti-bruit.
  • panneaux, crayons

Ressources

Le document utilisé pendant cette séquence est la Bible.

Déroulement

  • Séance 1 : Qu'est-ce que le handicap ?

Objectif : A partir des différentes représentations des élèves, faire émerger une définition du handicap.

Activités : - Remue-méninges par groupe de trois ou quatre élèves.

            - Présentation des idées sur un panneau par ensemble de dix mots.

            - Mise en commun.

  • Séance 2 : Handicapé, quelle est ma place dans la société en général et à l'école en particulier ?

Objectif : Réfléchir à la place de la personne handicapée dans la société actuelle.

Activités : - Imaginer la matinée d'un élève handicapé au collège.

              - Compte-rendu de la simulation.

Les élèves s'organisent en groupes de trois. A l'intérieur de chaque groupe, une personne se met dans la situation d'une personne handicapée. Le groupe doit choisir un handicap parmi les suivants : paraplégie, cécité, surdité-mutité, deux bras cassés.

Un emploi du temps est distribué à chaque groupe organisant la matinée de la manière suivante :

    1- arrivée au collège

    2- histoire-géographie

    3- SVT

    4- Récréation de dix minutes

    5- EPS (deux heures)

    6- Repas à la cantine

Afin de reproduire le handicap les élèves ont à leur disposition un matériel adapté (cf. liste ci-dessus).

Lors du compte-rendu, chaque groupe devra expliquer la manière dont le trio s'est organisé pour vivre cette matinée : l'élève handicapé a-t-il eu besoin d'aide ? les deux autres élèves ont-ils accepté de l'aider ? si oui, comment (rôle de chacun pour la prise de notes par exemple) ? quelles sont les difficultés rencontrées (notamment pour l'accès aux salles spécialisées) ? les avantages ?

Réponses chrétiennes : Le handicap crée des obstacles au quotidien mais avec l'aide des autres les difficultés peuvent être surmontées. Ceci est l'occasion pour chacun d'une réflexion sur l'acceptation des différences, sur l'affirmation de la place de chacun dans la société et sur la nécessité de l'accueil de l'Autre quel qu'il soit.

  • Séance 3 : Aidez-vous les uns les autres comme je vous ai aidés.

Objectif : A travers un texte de la Bible, illustrer la séance 2 et voir comment Jésus réagissait face à la différence.

Support : Texte du Nouveau-Testament : Marc 1.40-45 « Guérison d'un lépreux »

Activités : - Lecture du texte puis échange sous forme de questions/réponses

              - Démarche d'intériorisation : Elle vise à prolonger la réflexion de manière plus personnelle. En tenant compte de ce qui a été vécu à la séance 2 et du texte de l'Evangile, chaque élève doit écrire en une ou deux phrases le fruit de sa réflexion sur le handicap.

  • Séance 4 : Vivre le handicap.

Objectif : Montrer que le handicap ne se résume pas à une somme d'obstacles à surmonter.

Activités : - Témoignage d'un joueur de basket amateur paraplégique.

              - Découverte du handisport

              - Tir au panier un contre un (fauteuil / valide ; fauteuil / fauteuil)

  • Séance 5 : Dire le handicap.

Objectif : Exprimer sous une forme artistique les phrases écrites à la séance 3.

Activités : - Réaliser une production (peinture, dessin, mime, sketch, photos) illustrant le message écrit lors de la séance 3.

         - Présentation des productions pour clôturer la séquence.


    °°°000°°°

ANALYSE NARRATIVE DU TEXTE BIBLIQUE

Référence : Marc 1. 40-45

On trouve deux autres versions de ce texte dans Mathieu 8. 2-4 et Luc 5. 12-16.

Un lépreux vient à lui, le supplie et, s'agenouillant, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. » Emu de compassion, il étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » Et aussitôt la lèpre le quitta et il fut purifié. Et le rudoyant, il le chassa aussitôt, et lui dit : « Garde-toi de rien dire à personne ; mais va te montrer au prêtre et offre pour ta purification ce qu'a prescrit Moïse : ce leur sera une attestation. » Mais lui, une fois parti, se mit à proclamer hautement et à divulguer la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais il se tenait dehors, dans des lieux déserts ; et l'on venait à lui de toutes parts.

Schéma narratif

Situation initiale : supplication du lépreux

La scène se passe en Galilée. Jésus proclame la Bonne Nouvelle.

Il rencontre un lépreux qui le supplie de le guérir.

Elément déclencheur : la compassion

Jésus est touché par cet homme, il est « ému de compassion » ce qui le pousse à agir.

Péripéties : le toucher et la parole

Jésus conjugue deux actions : il touche le lépreux et s'adresse à lui.

Dénouement : la guérison du lépreux

Le lépreux guéri ne doit pas révéler ce qui vient de se passer.

Situation finale : Jésus se retire

Le lépreux révèle sa guérison. Jésus doit s'isoler.

Schéma actantiel


Sujet : Jésus   Objet : guérison

      Destinateur : la compassion  Destinataire : le lépreux

Posté à 06:14 - Guérisons? - Commentaires [0] - Permalien [#]

De nouveaux impératifs de vie font que notre présence sur le net est restreinte aux lundi et mardi de chaque semaine scolaire, nous vous demandons de le prendre en considération et d'en tenir compte au cas où vous déposeriez des commentaires ou des questions. Merci et bonnes visites dans ce blog.

Commentaires

Poster un commentaire